guide pour des vacances écologiques en famille
Loisirs écoresponsables

Le guide pour des vacances écologiques en famille

Les vacances arrivent (ou sont déjà là pour certains), et c’est LA période l’année avec les fêtes où tous vos efforts pour avancer dans votre transition écologique peuvent s’envoler ! Heureusement vos vaillants défenseurs de l’écologie sont là pour vous donner toutes les infos à connaître avant de faire vos valises 😉. Nous vous avons concocté un guide pour des vacances écologiques en famille. Parce que vacances ça rime aussi avec détente, vous verrez qu’on peut passer un été écolo ET fun !

Optimiser ses déplacements

Quand on réfléchit bien à nos souvenirs de vacances en famille étant enfants, nous avons tous les deux des images assez vives des longs trajets et embouteillages pour arriver à la terre promise. Pour ma part, je me souviens surtout des discussions sur l’horaire et le jour de départ pour éviter les « départs noirs » ou les « juilletistes/aoûtiens ». Pendant longtemps j’ai cru que le monospace était le seul moyen de partir en vacances ! Bon après j’ai découvert l’avion, et encore après je me suis rendue compte que ce n’était pas si cool.

Qu’est ce que tu fais pour les vacances ? Moi je n’ai pas changé d’adresse

Pour certains les grandes vacances sont synonymes de repos et de temps en extra pour se consacrer à ses loisirs à la maison. Pour d’autres, si on ne fait pas 500 km, qu’on ne prend pas l’avion et qu’on n’est pas totalement dépaysé : ce ne sont pas des vacances.

Pourtant, même si on pense connaître notre région, elle regorge encore de trésors ! La première chose à faire pour passer des vacances écologiques en famille est d’essayer d’organiser un séjour ou des activités à proximité de chez soi.

Il y a souvent l’été tout un tas d’activités organisées autour des communes pour ravir les petits et les grands ! C’est l’occasion de faire des activités en nature, des pique niques ou encore de visiter des expos et des musées. En cherchant bien, il est tout à fait possible de faire un planning pour 2 à 3 semaines.

Alors, ayez l’esprit ouvert et allez explorer autour de chez vous ! (En plus on peut faire de belles économies ou investir l’argent du trajet économisé pour des petits plaisirs).

Pas besoin d’aller à l’autre bout du monde pour être dépaysé

Avant de vous parlez plus en détails des moyens de transport à privilégier, il faut connaître sa destination. Dans le paragraphe précédent, on a vu qu’il était totalement possible de passer des vacances fun et écolos près de chez soi. Pour autant si vous avez des envies plus exotiques, avant de vous jeter sur les sites d’agences de voyages, l’ADEME vous présente quelques pépites que nous avons chez nous en France :

  • Vous voulez voir le Colorado américain ? Direction le Vaucluse en France avec les Ocres de Rustrel ! Le long du chemin de grande randonnée GR6, les nuances d’ocre noyées dans un écrin de verdure provençal vont vous faire voyager.
vaucluse
Vaucluse, le petit colorado français
  • Vous rêvez des lacs canadiens bordés de forêts majestueuses ? On vous conseille l’Est de la France avec le lac de Lispach. Situé au cœur des Vosges, de multiples activités en nature pour toute la famille sont disponibles.
Lac Lispach
Lac Lispach. Crédit photo: vosges-tourisme.net
  • Vous aviez prévu un vol pour l’Irlande ? Et si vous preniez plutôt un billet de train pour les falaises d’Etretat ? Ces magnifiques grandes dames de pierre dominant la mer vont pour sûr vous dépayser.
falaises d'Etretat
Les falaises d’Etretat, on se croirait en Irlande !
  • Vous pensiez partir en Thaïlande découvrir la nature luxuriante et les cascades pour pas cher ? On vous envoie au cœur du Jura avec le site de la cascade des Tufs. Au cœur de la nature, les randonnées sont vraiment magnifiques dans ce coin-là.
cascades des tufs
Les cascades des tufs. Crédit photo: Aurélien Billois
  • Le sable du désert vous fait de l’œil ? Allez faire un tour sur la côte Atlantique avec la dune du Pilat dans le bassin d’Arcachon 😉. Entre mer et désert, vos photos de vacances écologiques en famille seront inoubliables.
dune du pilat
La dune du pilat
  • L’Australie est peut-être à portée de pieds ! Dans l’Hérault, la zone du lac de Salagou promet couleurs, verdure et étendues d’eau à perte de vue.
lac de salagou
Lac de salagou. Crédit photo: E. Brendle
  • Il n’y a peut-être pas la gastronomie Turque, mais les paysages s’en rapprochent ! On parle des Orgues d’Ille sur Tet et ses cheminées de fées.
orgues d'illes sur tet
Crédit photo: Kévin Goubern
  • Voir l’Amazone de l’Equateur sans les moustiques ou risques d’une forêt tropicale ? Direction le Puy de Dôme avec le méandre de Queuille. La rivière Sioule ressemble à s’y méprendre à un cours d’eau digne d’Indiana Jones !
méandre de queuille
Méandre de Queuille. Crédit photo: Elyas Saens
  • Pour éviter la canicule vous pensiez à la Finlande ? Le Nord-Est de la Bourgogne Franche Comté fera très bien l’affaire ! Le plateau des mille étangs avec ses forêts entremêlées de plans d’eau vous ferons voyager dans le nord de l’Europe.
1000 étangs
Plateau des mille étangs haute Saône. Crédit photo: lapelerine.com
  • Les plages d’eau turquoise du Mexique vous font de l’œil ? Les gorges du Verdon et le lac de Sainte Croix s’en rapprochent très fortement, la musique latine en moins ! On peut y pratiquer tout un tas d’activités d’eau en famille pour profiter de l’été.
Gorges du Verdon

Pas besoin de partir à l’autre bout du monde pour être dépaysé, les régions françaises ont encore des merveilles à vous montrer 😉.

En plus vous pouvez très facilement des lieux de vacances écologiques avec des gîtes écoresponsables, des cabanes, des écolieux pour toute la famille, des fermes pédagogiques…

Choisir des modes de transport durables

On dit non à l’avion

vacances écologiques en famille sans prendre l'avion
L’avion est 40 fois plus polluant que le TGV

Pour des vacances écologiques en famille, le moyen de transport est un point crucial. En effet, 75% des émissions de gaz à effet de serre du tourisme sont liés au transport. Avec les compagnies low cost et leurs prix très attractifs, il est devenu aussi facile et banal de prendre l’avion pour parcourir 5000 km pour quelques jours, que de faire ses courses. C’est d’ailleurs pour ça que le nombre de touristes internationaux a augmenté de plus de 20% en seulement 10 ans. Ce qui autrefois était un luxe est devenu monnaie courante.

Les autres lecteurs ont aussi aimé :  Adopter la slow life pour réussir sa transition écologique

Pourtant l’avion est responsable de 40% des émissions de gaz à effet de serre des transports touristiques. Quand on sait que seulement 10% de la population mondiale prend l’avion, ça fait beaucoup ! Le kérosène ne subissant aucune contrainte financière, les billets d’avion ne font qu’être de moins en moins chers…

Il est devenu impensable de prendre l’avion pour des vacances quand on sait qu’un simple aller-retour, dépense notre budget carbone pour l’année. Certains nous disent que s’ils le font une fois ce n’est pas si grave. Le problème est que cette « unique fois » est multipliée par le nombre de voyageurs internationaux qui se disent la même chose. Dans une société où l’on doit passer d’une empreinte carbone de 10 tonnes (voire 12 t) de CO2 par an à seulement 2 tonnes (soit une division par 6), oui c’est grave.

Au kilomètre pour un passager, l’avion est :

  • 7 fois plus polluant que le bus
  • 14 fois plus polluant que le train
  • 40 fois plus polluant qu’un TGV

Pour calculer l’empreinte carbone de votre trajet en avion en 3 clics, vous pouvez le faire ici 😊. Ci-dessous vous avez un exemple d’utilisation du calculateur de manière « simple » et en prenant en compte tout l’impact CO2 du vol (traînées etc). Le résultat augmente alors considérablement quand on prend en compte les impacts cachés habituellement. Rappelez-vous que chaque tonne de CO2 émise compte surtout quand le trafic aérien est aussi dense que le périph en sortie de bureaux.

La voiture vraiment pire que l’avion ?

En effet si on simule un trajet longue distance grâce au comparateur des transports de l’ADEME, la voiture thermique est nettement plus polluante que l’avion au kilomètre pour 1 passager.

voiture départ de vacances écologiques en famille

« Mais alors pourquoi tu nous as fait tout un monologue sur l’avion, si la voiture est pire ?! ». La réponse est simple mon petit radis : Est-ce que tu vas prendre la voiture pour faire 3000 km seulement pour des vacances ? Certainement que non parce que ça prendrait beaucoup trop de temps. Et c’est tout le souci avec l’avion : la distance parcourue en 1h fait que tu peux changer de continent en quelques heures. Ainsi, ces escapades pour quelques jours de vacances sont beaucoup plus fréquentes.

La voiture thermique reste un moyen de transport extrêmement polluant et aussi à éviter pour des vacances écologiques en famille.

Alors qu’est-ce qu’on fait ? On s’adapte ! Et si on associait vacances écologiques en famille avec slow tourisme ? Le slow tourisme n’est pas un « truc de bobo » où on dort à la belle étoile en galérant à se réchauffer un café le matin. Le slow tourisme, c’est prendre le temps dans son déplacement et s’imprégner de son environnement avec des mobilités douces comme le train, le vélo ou les pieds !

Alors oui, ça demande de revoir sa façon de partir en vacances, surtout si on l’habitude de traverser la France pour aller à la mer 2 semaines dans l’année. Mais déconstruire nos habitudes, c’est ce qu’on va tous devoir faire pour rester sous le seuil des 2°C de réchauffement climatique.

Si jamais vous n’êtes pas encore prêts pour du slow tourisme en famille (ou entre amis), et que la voiture est vitale voici quelques recommandations :

  • Faites du covoiturage ou assurez vous qu’un maximum de places dans la voiture sont occupées pour rentabiliser le trajet
  • Adoptez l’écoconduite sur la route et roulez moins vite pour moins polluer (exemple : 110km/h au lieu de 130 km/h)
  •  Une fois sur votre lieu de vacances, faites en sorte de ne PLUS utiliser la voiture. Louez des vélos (ou emportez-les avec vous), faites de la marche, utilisez les transports en commun locaux !

La solution rapide et moins polluante pour partir en vacances écologiques en famille

prendre le train pour des vacances éco-responsables et du slow tourisme
Le train est le moyen de transport le moins polluant sur la longue distance

Prendre le train ou un TGV est la solution la plus rapide et la moins polluante pour passer des vacances écologiques en famille à la mer. Le TGV vous permettra d’arriver à destination beaucoup plus rapidement que la voiture, tout en pouvant rentabiliser le trajet avec des occupations !

On nous dit souvent que prendre le train coûte cher, surtout si on voyage en famille. C’est un argument que l’on entend totalement et nous sommes d’accord : il est inadmissible que l’avion soit plus abordable que le train. Néanmoins, en s’y prenant en avance et moyennant une flexibilité de trajet de votre part (rappelez vous qu’on apprend à déconstruire nos habitudes), c’est faisable !

Souvent, quand on part en vacances en famille, on sait des mois à l’avance la destination. Alors, étudiez les différentes options de trajet le plus tôt possible. On peut même combiner certains moyens de transports : train, vélo, tram… De même, certaines périodes sont réputées pour être très fréquentées comme le « chassé-croisé juillet août », le week-end de l’ascension ou encore les vacances de Noël. Ainsi, adaptez vos dates de départ pour bénéficier des meilleurs tarifs.

Pour trouver le meilleur itinéraire porte à porte par les voies ferrées, utilisez ce comparateur 😉.

Quand on partait sur les chemins… A bicyclette

euro vélo route

Quand il s’agit de déconstruire nos habitudes, les vacances écologiques en famille peuvent aussi se faire… à bicyclette ou à pied ! Non ne partez pas tout de suite avec un « pffff… ». C’est possible car :

  • En France nous avons 10 routes Euro vélos qui passent sur les 17 européennes.
  • Il y a des infrastructures pour garantir la sécurité des cyclistes grâces à des pistes entièrement cyclables et des voies vertes.
  • Il existe des équipements très pratiques pour faire du cyclotourisme en famille sans se prendre la tête : vélo cargo, sacoches optimisées, tentes qui très légères qui se montent en 2s,…

Tout est possible à partir du moment où l’on accepte de déconstruire ce que l’on connait et d’inventer nos vacances bas carbone.

euro vélo routes en france
Les euro vélo routes qui passent en France et en Europe

Faire sa valise pour des vacances écologiques en famille

Ça y est, vous avez choisi une destination dépaysante mais locale et un moyen de transport adapté. Voici venu le moment que l’on attend tous : faire sa valise. Mais on met quoi dans une valise pour des vacances écologiques en famille ?

Choisir une crème solaire saine

crème solaire clean
On choisit un filtre minéral pour sa crème solaire

Qui dit vacances d’été dit souvent soleil et donc protection solaire. On ne peut que vous conseiller d’éviter de vous exposer aux horaires où le soleil tape le plus et de mettre des tissus couvrants. Néanmoins vous aurez certainement besoin d’une crème solaire pour vraiment protéger votre peau.

Les autres lecteurs ont aussi aimé :  Adopter la slow life pour réussir sa transition écologique

Dans le commerce la plupart des crèmes solaires contiennent des filtres chimiques nocifs pour la santé et… toxiques pour l’environnement ! Les produits chimiques qu’on applique sur notre peau, pénètrent dans nos cellules et peuvent s’y accumuler. Quand vous vous baignez en famille à la mer, les particules passent de la peau à l’eau en un clin d’œil. Les filtres chimiques sont alors toxiques pour la vie marine, les coraux, la reproduction des espèces et le maintien de la biodiversité.

Ce sont milliers de litres de crème toxique qui se déversent quotidiennement dans les eaux en période estivale.

Pour autant on n’arrête pas de se protéger du soleil ! Couvrez vous avec des chapeaux, du tissu et si vous devez mettre de la crème, choisissez plutôt des filtres minéraux. AUCUNE crème solaire n’est sans risque pour l’environnement alors si vous vous baignez, appliquez la crème après la baignade. Pour savoir comment choisir une crème solaire clean pour toute la famille, on vous redirige vers ce très bon article 😊.

Choisir un maillot de bain éthique

maillot de bain recyclé
Un maillot de bain en fibres recyclées pour toute la famille

Dans ma valise je n’oublie pas le maillot de bain ! Si certains s’achètent un nouveau maillot de bain tous les ans pour rester tendance, on ne peut que vous recommander de casser les codes. En effet, l’industrie textile est dans le top 3 des secteurs les plus polluants dans le monde. Vous connaissez à nous connaître, on n’achète que des vêtements d’occasion. Pour les maillots c’est pareil ! Pour un maillot de bain éthique et écologique voici nos conseils :

  • Acheter de préférence un maillot de bain de 2nde main. Retrouvez nos astuces pour acheter le textile de seconde main ici 😉.
  • Si vous voulez du neuf : choisissez un maillot de bain en fibres recyclées ou issu de l’upcycling textile. Par exemple, Deborah notre experte en upcycling que nous avons interviewée sur la mode, vous propose un grand choix de maillots super jolis sur son site Linverse.
  • Et si celui de l’an dernier faisait très bien l’affaire ? Nous sommes peut-être un peu terre à terre, mais le but du maillot de bain est de pouvoir se baigner non ? Nos maillots ont déjà plus de 4 ans et comme ils servent tout au plus 3 fois par an, c’est amplement suffisant sans les renouveler.

Des livres plutôt que le smartphone

lire en vacances écologiques en famille

Dans ma valise pour les vacances, je délaisse l’électronique en faisant une détox du numérique (en plus ça rime). Profitez-en pour jouer à des jeux de société en famille et enfin lire cette pile de livres qui vous attend sagement depuis des siècles.

Nous ne prenons pas souvent de vacances parce qu’on est toujours sur mille projets en même temps, mais qu’est-ce que c’est bon de lézarder au soleil en dévorant un bouquin avec le téléphone dans la valise ! Et vous savez ce qui est encore mieux ? Lire un livre acheté d’occasion à prix riquiqui !

Idem, si vous partez en vacances éco-responsables en famille, pourquoi ne pas initiez vos enfants à la biodiversité et à l’environnement à travers des jeux ludiques sur ce thème ?

Enfin, si vous être amoureux des activités créatives comme moi, profitez de cette pause détente pour dessiner, faire des bracelets, coller, peindre… Pensez juste à prendre le nécessaire dans la valise 😉

On n’oublie pas le zéro déchet

Consommer responsable avec le zéro déchet
Le zéro déchet même en vacances !

Les vacances sont un moment de relâchement y compris en ce qui concerne les déchets. A titre d’exemple, les mégots de cigarette et les bouteilles en plastique sont les déchets qu’on retrouve le plus sur les plages à ce moment-là.

On vous invite chaleureusement à anticiper les situations génératrices de déchets en préparant bien votre valise :

  • Des gourdes réutilisables pour s’hydrater. Il existe d’ailleurs des gourdes filtrantes pour boire de l’eau potable en toutes circonstances.
  • Avoir des contenants réutilisables et tissus pour les piques niques et repas en extérieur.
  • S’équiper de kits de couverts lavables pour toute la famille
  • Toujours avoir des mouchoirs ou des serviettes en tissu réutilisables
  • Emmener ses sacs à vrac et tote bags pour faire des courses zéro déchet
  • Avoir une trousse de toilette minimaliste : savon et shampoing solide, dentifrice zéro déchet, huiles hydratantes… En plus avec les formats solides, zéro risque de fuite dans la valise !

Bien sûr on n’oublie pas le bon sens non plus :

  • Respecter les espaces et la biodiversité locale
  • On ne laisse pas ses déchets traîner

Les loisirs écoresponsables pour des vacances écologiques en famille

On en a commencé à en parler dans les paragraphes précédents, pendant les vacances le temps consacré aux loisirs est beaucoup plus important. Découvrez tous les loisirs éco-responsables que vous pouvez faire 😊.

Randonnée et découverte de la faune locale

randonnée vacances écologiques en famille
Faire des ballades et randonnées en pleine nature

C’est notre activité préférée en vacances : explorer la nature locale avec nos pieds et nos sacs à dos. Dans les destinations citées plus haut, vous pourrez fouler les magnifiques chemins de randonnée balisés à travers la France. La marche a pour vertu de détendre, c’est presque une méditation !

D’ailleurs, pour les plus petits, c’est l’occasion de s’émerveiller et découvrir des espèces sauvages locales, de nouvelles plantes, de toucher, de goûter, de voir, bref de s’éveiller à travers tous leurs sens !

C’est une façon très agréable de se documenter sur la biodiversité locale pour mieux apprendre à la protéger.

Du paddle plutôt que le jetski

enfant sur un paddle
Choisir des activités ludiques non polluantes

Si vous êtes à la mer ou près d’un cours d’eau, préférez les activités qui ne polluent pas. Par exemple, du canoé, du rafting, du canyoning, du paddle, du kayak. Enfin bref, toutes les activités nautiques ne nécessitant pas de carburant ou de motorisation.

Ce sont souvent des activités familiales qui plaisent aux petits et grands 😊.

Explorer les pistes cyclables

enfants qui font du vélo
Arpenter les pistes cyclables en famille

Il y a de magnifiques pistes cyclables en France. Emportez le pique-nique dans le sac à dos et partez à leur découverte ! Voici quelques unes des plus belles promenades à vélo en France :

  • De Pontivy à Hennebont : voie verte le long du Blavet
  • De Culoz à Belley : le long du lac du Bourget sur la ViaRhôna
  • De Mauron à Questembert : en surplomb des vallons
  • Entre Domfront et le Mont Saint-Michel
  • D’Arcachon à Léon : entre bord de mer, lacs et forêts
  • De Forges-les-eaux à Dieppe : balade au fil de l’eau
  • De Saint-Jean-De-Monts à Noirmoutier : au cœur des pins
  • De Mauves-sur-Loire à Nantes : le long de la Loire
  • De Condé-sur-Huisne à Alençon : le Perche à vélo
  • De Bray-et-Lu à Gisors : un petit patrimoine à portée de roues
Les autres lecteurs ont aussi aimé :  3 livres écolos à lire pour éveiller les consciences

Retrouvez tous les détails sur le site de France vélo tourisme 😉.

Ralentir et adopter la slow life

slow life en vacances
Profiter des vacances pour ralentir et prendre le temps

Un loisir éco-responsable pour des vacances écologiques en famille ne doit pas nécessairement être une activité dynamique et digne d’un planning de club vacances. Profitez des vacances pour expérimenter la slow life et en ramener un petit dans votre quotidien. Le concept de slow life est très bien expliqué dans cet article dédié mais en voici un résumé : RA-LEN-TIR.

Dans la société actuelle, tout est fait pour que nous allions vite, nous passons notre quotidien à courir en emportant au passage nos enfants dans la folle course ! La slow life, c’est ralentir, vivre plus doucement et écouter son rythme naturel. La slow life, c’est prendre le temps de s’émerveiller, de passer 4h à table avec des proches pour discuter, de se promener dans la nature sans vraiment d’itinéraire ou d’heure de retour, de vivre pleinement le moment présent.

On dit non aux activités synonymes de souffrance animale

Les vacances sont souvent le moment où on emmène nos enfants voir des divertissements et notamment animaliers. Ne participez pas à cette industrie de souffrance animale : cirques, shootings photos avec des animaux sauvages, spectacles d’animaux marins, zoos etc.

Si vos bambins auront des étoiles plein les yeux de voir un orque faire un saut dans un bassin, sachez que ce dernier a du chlore plein les yeux et agonise lentement en captivité.

C’était la minute Brigitte Bardot moins cool mais nécessaire.

On mange comment en vacances écologiques en famille ?

Dernier point mais non des moindres pour passer de supers vacances écologiques : la nourriture. Ce qui se passe dans nos assiettes représente 25% des émissions de gaz à effet de serre en France, alors ça vaut le coup de s’y intéresser même en vacances 😊.

Mollo sur le barbecue

Si je vous dis nourriture + été, vous me répondez ? SALADE DE TOMATES ! Non, personne ? Ok, la STAR des vacances, c’est bien le barbecue. Vous en faites peut-être 1 fois par jour (ou 3, une saucisse au petit déj ça se tente non ?), et c’est le rendez vous des copains et de la famille.

Pourtant à quoi associe-t-on un barbecue ? Pas à de la tomate mes petits radis, ça je vous le confirme … Le barbecue est indubitablement associé à de la viande, de la viande rouge, de la barbaque, du steak, de la merguez, de la chipo… Bref, de la protéine à n’en plus pouvoir ! (Tu sens la végétarienne qui transpire quand elle se fait inviter à un barbecue ?).

Loin de nous l’idée de vous interdire de manger votre merguez, je laisse Brigitte Bardot au placard pour le moment. MAIS, c’est répété par les scientifiques du GIEC : il faut drastiquement revoir notre alimentation et diminuer notre consommation de viande rien que pour espérer sauver la planète. La viande rouge comme le bœuf est 60 fois plus polluante à produire qu’un épi de maïs et 43 fois plus que ma salade de tomates !

impact carbone de l'alimentation
Impact carbone de notre alimentation. Infographie par bonpote.com
gaz à effet de serre par type de protéine
impact carbone par type de protéines. Infographie par bonpote.com

Alors, le barbecue oui, mais si on le végétalisait ? Voici quelques idées :

  • Epis de maïs grillés
  • Brochettes de légumes du soleil
  • Brochettes de champignons
  • Pommes de terre rôties
  • Tofu grillé

Réinventez la tradition du barbecue avec tout plein de recettes végétariennes 😊.

De saison, bio et local svp !

pastèque fruit de saison en été
Mangez de la pastèque et des melons en été !

En vacances, même écologiques et en famille, on n’échappe pas aux courses. Vous savez ce qu’on adore pendant les vacances ? Découvrir les produits régionaux et aller dans les marchés locaux.

Manger de saison, bio et local en vacances, peut même s’avérer plus simple. Pourquoi ? Parce que vous avez le temps ! Vous avez le temps d’aller à la rencontre des producteurs, de choisir un melon plutôt qu’un autre et d’aller à vélo au marché du coin chercher les tomates pour le barbecue.

Pour la saison, il n’y a rien de mieux que la saison estivale pour les fruits et légumes : tomates, concombre, courgettes, aubergines, nectarines, pêches, abricots… De quoi régaler les papilles sous toutes leurs formes.

Et le mieux dans tout ça ? Beaucoup des aliments cités se mangent aussi bien crus que cuits. La « corvée » de cuisine peut vitre être pliée 😉.

Le trio gagnant

Le point en commun entre le café, le thé et le chocolat ? Ce sont des produits dont la matière première vient de loin, pousse souvent en monoculture intensive avec de gros besoins en eau. De plus, derrière notre petit plaisir quotidien, se cache une réalité sociale et économique beaucoup plus terne pour les pays producteurs.

Alors si on profitait des vacances éco-responsables en famille pour essayer de diminuer ces aliments ? On a l’habitude de prendre le café le matin avant d’aller au travail ou en prétexte pour faire une pause, mais en vacances le rythme est ralenti (slow life hein).

Le corps s’habitue vite aux changements et peut-être qu’au bout de 2 semaines de vacances écologiques en famille, vous pourrez espacer de plus en plus votre consommation 😉.

En résumé, comment passer des vacances éco-responsables en famille ?

On arrive au bout de ce guide pratique pour passer des vacances cools et écolos ! Ce qu’il faut retenir, c’est que votre transition écologique ne doit pas partir en vacances de son côté, vous l’emportez dans votre valise.

Bien sûr, les vacances doivent rester reposantes. Restez bienveillant avec vous-mêmes et ne vous flagellez pas si vous acceptez une cuillère en plastique de la part du marchand de glaces.

Le plus important pour réussir haut les mains vos vacances vertes reste la façon de vous déplacer et d’anticiper ce moment de pause.

Si vous avez d’autres astuces pour des vacances écologiques en famille non mentionnées ici, n’hésitez pas à les partager en commentaire 😉.

Sources

https://www.qqf.fr/infographie/48/des-vacances-au-kilometre

www.bonpote.com

https://multimedia.ademe.fr/animations/alimentation/

Si vous avez aimé ce contenu, vous êtes libre de le partager ! :)

Laisser un commentaire