adopter la slow life
Conscience écolo

Adopter la slow life pour réussir sa transition écologique

Avez-vous déjà entendu parler de la slow life ? Cet art de vivre prône des valeurs similaires à celles de la transition écologique. L’adoption de ce mode de vie peut faciliter votre cheminement vers une vie plus éco-responsable. Dans cet article, je fais le point avec vous sur cette façon de vivre plus respectueuse de notre belle planète. Je vous donne aussi des conseils concrets pour adopter la slow life et réussir votre transition écologique.

Note : Cet article a été écrit par Aurore du blog Vivre Slow. Elle vous y donne ses meilleurs conseils pour ralentir, prendre soin de soi et de la planète.

C’est quoi exactement la slow life ?  

La slow life ou mouvement slow est un mode de vie qui est apparu dans les années 1980. Ce mouvement nous invite à ralentir le rythme, renouer avec la simplicité, savourer l’instant présent, se connecter à la nature, prendre du temps pour soi, donner du temps aux autres, éveiller ses sens et développer sa créativité. L’art de vivre slow est proche de l’état d’esprit éco-responsable. Il englobe en plus les notions de bonheur et de bien-être qui sont, selon moi, essentielles à la réussite de notre transition écologique.

linge étendu slow life

Quelle différence entre la slow life et la sobriété heureuse ? 

La sobriété heureuse, aussi appelée simplicité volontaire est un mode de vie consistant à réduire intentionnellement sa consommation. L’objectif serait celui de mener une vie davantage centrée sur des valeurs définies comme « essentielles ». C’est Pierre Rabhi avec son livre « Vers la sobriété heureuse » publié en 2010 qui a popularisé ce terme. Il défend un mode de société plus respectueux de l’homme et de la nature. Adopter la simplicité volontaire permet de réapprendre à combler en priorité nos besoins de base. En particulier, se libérer petit à petit des désirs superficiels créés par les agences de marketing qui nous poussent à consommer des biens matériels inutiles. Pour aller plus loin sur le thème de la sobriété heureuse, je vous invite à lire mon article « sobriété heureuse : 6 conseils concrets pour l’adopter »

LIRE AUSSI: 3 livres écolos à lire pour éveiller les consciences

Comment adopter la slow life peut vous aider à réussir sa transition écologique ?   

Je suis convaincue que le mode de vie slow facilite la transition écologique à plusieurs niveaux :

Ralentir le rythme

Le rythme effréné dans lequel nous sommes embarqué au quotidien nous empêche de nous rendre compte que nos habitudes de vie ont un impact parfois très négatif sur notre belle planète. Réussir à ralentir le rythme, même un court moment, nous permet de sortir de notre roue de hamster et de prendre du recul sur nos habitudes de consommation. La première prise de conscience écologique est souvent vécue comme une grosse claque suivie d’un moment de panique. Cet éveil écologique ouvre la voie vers les premières actions de transition écologique. Il est ensuite important de continuer à prendre le temps de ralentir et faire le point régulièrement afin d’identifier les prochains changements à mettre en œuvre dans nos habitudes de vie.  

transition écologique et slow life, savoir ralentir

Savourer l’instant présent

Vivre dans l’instant présent permet de profiter des moments simples de la vie et d’entrer dans un état d‘esprit de gratitude. Se concentrer sur tout ce qui remplit déjà notre vie et non sur ce qui nous manque, a pour effet de diminuer ce besoin d’acquérir toujours plus de biens matériels. Lorsque nous achetons un bien matériel superflus, souvent par pulsion, c’est en fait pour combler un vide existentiel.  Les sentiments de joie, bonheur et satisfaction que nous ressentons juste après notre achat ne sont dès lors qu’éphémères. J’ai pris conscience il y a peu, que le vrai bonheur se trouve en réalité dans les petits moments simples partagés en famille, entre amis ou même seul.e avec soi-même.

Afin d’arriver à identifier les manques inconscients qui vous poussent à surconsommer, je vous invite à réaliser un petit exercice d’introspection. Ce travail sur vous-même vous permettra de guérir durablement vos frustrations et de vous libérer de vos envies de superflu. J’aimerai aussi vous parler d’un très bon outil pour arriver à prendre conscience quotidiennement des moments de bonheur : le cahier de gratitude. Si vous avez envie d’en savoir plus sur l’utilisation d’un cahier de gratitude, je vous invite à lire mon article sur le sujet « le cahier de gratitude : l’outil idéal pour vivre plus heureux ».

reconnecter avec la nature, hamac dans les arbres

Se reconnecter avec la nature

Pour les peuples premiers, les plantes et les animaux sont inclus dans la sphère globale dont eux-mêmes font partie. Contrairement aux occidentaux, ils ne se positionnent pas en êtres supérieurs qui dominent la nature. Il est grand temps pour nous aussi de se reconnecter à la terre et au vivant. Une reconnexion régulière avec la nature a pour effet d’augmenter notre respect envers elle et notre envie de la protéger. Ce lien avec la nature permet donc d’augmenter et de maintenir notre motivation à réussir notre transition écologique sur le long terme.

LIRE AUSSI : Quel est le but du développement durable ?

Renouer avec la simplicité

Le mode de vie slow consiste aussi à réduire notre consommation en renouant avec la simplicité. Se contenter de l’essentiel nous conduit forcément à stopper toute surconsommation qui fait tant de mal à notre belle planète. Selon la pyramide de Maslow, les besoins essentiels sont :  se loger dignement, se nourrir sainement, vivre en bonne santé. Mais aussi satisfaire une aspiration simple au bonheur, au repos et à l’échange social.  

Pour ne garder que l’essentiel dans vos vies sans sacrifier votre bonheur pour autant, je vous propose un autre exercice. Je vous invite à noter toutes les activités qui vous mettent en joie, vous apaisent, vous reboostent et vous font vibrer. Ensuite, demandez-vous si votre temps et votre argent sont « dépensés » en accord avec les activités identifiées ? Enfin, demandez vous si ces besoins sont légitimes sur le plan éthique et environnemental. N’hésitez pas à partager vos résultats en commentaire.

Et vous, êtes vous prêts à adopter la slow life ? Quelles sont vos astuces pour réussir votre transition écologique ? Racontez-nous tout en commentaire, cela nous intéresse 😊

Aurore du blog Vivre Slow

Si vous avez aimé ce contenu, vous êtes libre de le partager ! :)

4 Comments

  • GOUJON Caroline

    Merci pour ce bel article ! La Slow Life me parle beaucoup depuis quelques temps… Vivre l’instant présent, renouer avec ma créativité, retrouver une certaine simplicité et la joie des petites choses! Et puis surtout, dans mon cas, ralentir le rythme ! Pour moi, cela est passé par une transition professionnelle, beaucoup plus alignée à mes valeurs ✨!

  • mi86331ovh

    Merci pour ce super article, encore. Un vrai plaisir de ralentir, et indispensable pour prendre conscience de sa consommation, et aussi se donner de la douceur, car la transition parfaite n’est pas toujours possible. Alors ralentissons 🙂

Laisser un commentaire

Vous êtes libre de recevoir gratuitement notre guide " Une semaine pour devenir plus écoresponsable "  et tous nos conseils pour réussir votre transition écologique !