vache dans un pré
Alimentation durable

Que mange un végétarien ?

Quand j’annonce à quelqu’un que je suis végétarienne on me demande souvent : « Mais même le poisson ? » et « Les œufs quand même ça tu manges ? » ou encore « Les produits laitiers aussi ? ». On confond souvent végétarien, végétalien, végan, pescétarien et j’en passe. Alors que mange un végétarien ? Dans cet article, je vous invite dans mon assiette quotidienne et j’essuie quelques idées reçues sur les végés au sens large. Je ne parle que de ma propre expérience, peut être que la vôtre est différente 😉. Mais si toi qui lit cet article, tu es ici pour savoir que mettre dans ton assiette et comment remplacer certains aliments, tu es au bon endroit !

C’est quoi être végétarien ?

La définition du végétarisme

Avant de vous expliquer en détails ce que mange un végétarien, revenons aux bases. Un végétarien c’est quoi ?

D’après notre ami Larousse : « un végétarien est un adepte du végétarisme ».

Très bien mais c’est quoi le végétarisme ? Toujours notre ami Larousse : « Régime alimentaire excluant toute chair animale mais qui admet en général la consommation d’aliments d’origine animale ».

Pour simplifier, un végétarien ne mange pas d’animal mort mais mange quand même les sous-produits venant des animaux.

Que mange un végétarien par rapport à un végan ?

Quelle est la grosse différence avec un végétalien ? Un végétalien ne mange ni l’un, ni l’autre.
Et quelle différence entre un végan, un végétalien et un végétarien ? Comme expliqué par notre experte en véganisme dans son interview sur les végans, un végan est un végétalien qui pousse la non consommation de produits animaux plus loin que son assiette. Par exemple un végétalien strict, portera des pulls en laine de mouton et ira au zoo alors qu’un végan ne le fera pas.

Entre nous, tout ça est une histoire d’étiquettes. Vous n’avez pas à vous ranger dans une case plutôt qu’une autre pour vous sentir légitime d’y appartenir. Par exemple à titre personnel, je partage totalement les idées des végans, mais je ne vérifie pas si le croissant qu’on m’offre a été fait avec du beurre, et je n’ai pas enlevé de mon dressing mes pulls en laine. L’être humain aime savoir où se ranger plutôt qu’être dans un entre deux, mais ça fait partie des dissonances cognitives que j’accepte d’avoir.

Même si je ne consomme déjà plus un bon nombre d’aliments de la liste qui va suivre, un végan ou un végétalien pur me dirait peut-être que je reste dans la case végétarienne.

Que mange un végétarien en théorie ?

Tableau récapitulatif des aliments végéfriendly

Plutôt que de vous lister à l’écrit tout ce que mange ou non un végétarien, voici un tableau récapitulatif :

que mange un végétarien ?
Liste d’aliments végétariens ou non

Ces aliments qu’on pensait végétariens

bonbons colorés à la cochenille
Bonbons colorés à base de cochenille et contenant de la gélatine animale

Vous avez sûrement remarqué qu’il y a des cases oranges, donc est-ce qu’on en mange, est-ce qu’on n’en mange pas ? Ces aliments, comme les bonbons et le fromage peuvent contenir des parties de chair animale.

Par exemple, beaucoup de bonbons sont fabriqués à partir de gélatine de porc ou de bœuf. Il en existe évidemment sans et remplacée par de la gélatine végétale.

que mange un végétarien, les fromages
Faire attention aux fromages quand on est végétarien

Mais le fromage ? Et oui lui aussi ! Grosse déconvenue quand on décide de complètement exclure la chair animale de son alimentation. Beaucoup de fromages contiennent de la présure1. Késaco ? La présure est un coagulant que l’on retrouve dans les sucs gastriques de la quatrième poche de l’estomac des jeunes ruminants (veaux, chevreaux…). Pour la récupérer, il faut abattre la bête avant sevrage. Pour savoir si votre fromage en contient, veillez à bien lire l’étiquette. Si la mention « présure » y figure, c’est forcément de la présure animale. Si jamais vous lisez « coagulant », « enzyme fongique » ou « enzyme microbienne », il s’agit d’une présure d’origine microbienne. Les fromages fabriqués à partir de bactéries sont végéfriendly 😉.

Pourquoi spécifier les aliments colorés ? Quand on parle d’aliments colorés, ça peut être des sodas, des croûtes de fromage, des bonbons, des gâteaux… Certains colorants utilisés dans l’industrie alimentaire sont d’origine animale. Le plus connu est le rouge carmin ou « E120 » ou « E124 »2. Il s’agit d’un colorant rouge extrait de la femelle cochenille, un insecte.

Un végétarien ne mangera pas ces aliments bien qu’il soit compliqué de savoir s’il y a de la présure dans notre pizza au restaurant. Quand vous faites vos courses, pensez à toujours regarder les étiquettes et à lire entre les lignes 😉.

Que mange un végétarien en pratique ?

Bienvenue dans mon assiette végétarienne

assiette végétarienne
Le plus important est un repas équilibré en apports

Au paragraphe précédent, je vous ai fait un résumé théorique de ce qui était admis ou non dans l’assiette d’un végétarien. Le problème est que comme pour tous les régimes (omnivore compris), il ne suffit pas de se référer à une liste « que mange un végétarien » et de prendre les cases vertes. En pratique il y a un facteur essentiel à prendre en compte pour rester en bonne santé : l’équilibre.

On a déjà passé une couche sur l’équilibre alimentaire dans un précédent article, mais on va le redire : manger équilibré est essentiel. C’est pour ça qu’un végétarien ou un végan n’est pas nécessairement en meilleure santé qu’un omnivore et inversement.

Par exemple : les pâtes sont végétariennes. Sauf que, manger seulement des pâtes à tous les repas, vous conduira certainement à des soucis de santé.

En pratique une assiette végétarienne idéale se composerait de légumes, légumineuses, céréales (riz, pâtes,), et d’une part de protéines supplémentaire si elle n’est pas déjà apportée par le reste (tofu, œufs, seitan…) et si on veut être au top, des oléagineux etc.

On va dire que c’est une pratique-théorique puisque ce serait vous mentir que de vous dire que chacun de mes repas sans exception contient tous les aliments cités. J’essaye d’avoir cet équilibre sur une journée mais pas forcément à tous les repas (car oui sur certains repas, je mange des pâtes en sauce et point). Mais j’y travaille, et par exemple pratiquer le batch cooking aide beaucoup.

Être végétarien est-il dangereux pour la santé ?

vitamine b12 complément alimentaire régime végan
Crédit Photo: Camille Labrosse

Oui et non. Au bout de l’article, elle va nous dire qu’il ne faut pas le faire ?!

Être végétarien, n’est pas dangereux pour la santé à 2 conditions :

  • Manger varié et équilibré pour avoir tous ses apports (cf paragraphe précédent). Cette condition est aussi valable pour les omnivores car manger de la viande et des patates à tous les repas n’est pas équilibré.
  • Se complémenter en vitamine B12

Késaco ? C’est quoi la vitamine B12 ? C’est une vitamine essentielle au fonctionnement de notre organisme, dont la carence peut mener à de sérieux soucis de santé. Elle est d’origine bactérienne et bien souvent dans les aliments carnés. Pour en savoir plus, on t’invite à suivre les conseils de Camille, notre experte en nutrition et diététique végétarienne 😉.

En résumé, que mange un végétarien ?

Pour conclure, un végétarien ça mange plein de choses ! La seule différence avec un omnivore, est que notre base de repas n’est peut-être plus la même. Quand on fait attention à son équilibre alimentaire de manière générale, on réfléchit plutôt en portions de protéines, apports de minéraux etc. Quand je mangeais encore de la viande, c’était la viande d’abord, puis choisir un accompagnement après. Retenez que si vous recevez un végétarien à la maison, les œufs, certains fromages (sans présure) et le lait sont admis. Si vous souhaitez devenir végétarien, N’OUBLIEZ PAS VOTRE B12 !

D’autres questions ? Pose les en commentaires !

Sources

  1. https://www.vegetarisme.fr/cuisine-vegetarienne/dossiers/fromages-sans-presure/
  2. https://www.futura-sciences.com/sciences/dossiers/physique-couleur-mysteres-757/page/9/
Si vous avez aimé ce contenu, vous êtes libre de le partager ! :)

Laisser un commentaire