Comment faire son lait végétal
Le défi zéro déchet

Comment se débarrasser des briques de lait ? Apprenez à faire votre lait végétal maison !

A une époque où les contenants en verre consignés ne sont plus la norme, il est difficile d’éviter les emballages complexes formant les bouteilles et briques de lait. Dans cet article nous allons répondre à la question comment se débarrasser des déchets des briques ou bouteilles de lait par une autre question… Comment faire son lait végétal maison ?

Quand nous nous sommes lancés dans le zéro déchet, le lait (végétal ou animal) est un déchet que l’on a accepté de garder sur le long terme puisqu’on ne trouvait pas de solution. Il existait à l’époque de nos parents, les bouteilles de lait en verre consignées, que l’on se faisait livrer. Aujourd’hui c’est presque mission impossible de trouver facilement ce genre de service. Nous n’avons encore jamais parcouru un magasin de vrac proposant du lait « en vrac » comme de la lessive non plus. Le problème du lait frais, qu’il soit végétal ou animal, ça ne se garde que très peu de temps.

Et puis, tout récemment, on a découvert comment faire son lait végétal maison très facilement ! On ne savait même pas que l’on pouvait le faire. Je m’étais toujours imaginé quelque chose de compliqué et seulement faisable par l’industrie. En réalité, ça ne prend que 3 étapes à la portée de tous !

Pourquoi faire son lait végétal maison ?

Avant de vous donner toutes les étapes pour réaliser votre premier lait végétal maison, laissez-moi vous expliquer pourquoi faire son lait végétal. Je n’aime pas le lait animal (vache ou autre). J’ai découvert le lait végétal parce que manger du muesli tout sec, c’est un peu triste quand même ! Outre le goût qui à mon sens est bien meilleur, voici trois raisons imbattables pour apprendre à faire son lait végétal maison.

Pour en finir avec les déchets

bouteilles de lait en verre consignées
Faire son propre lait pour éviter les déchets des emballages

Comme mentionné plus haut, en se lançant dans le zéro déchet, on a vite choisi nos batailles pour ne pas hisser le drapeau blanc trop tôt. Comme les laits font partie de notre cuisine (quiche, tarte, crêpes, petit déjeuner…), nous avions remis à plus tard l’élimination de ce déchet.

Mais c’est recyclable les bouteilles et les briques de lait ! Moi aussi je pensais la même chose… En réalité la composition d’une bouteille ou d’une brique de lait est bien plus complexe. Les briques de lait (et de jus de fruit) actuellement sur le marché, sont également appelées « briques Tetra Pak » leader de la brique alimentaire en France. Elles sont composées entre 73% et 75% de carton, 20% à 23% de polyéthylène (plastique) et environ 5% d’aluminium 1. La brique « recyclable » en carton est en fait une brique multicouche : plastique, carton, plastique, aluminium, plastique. Le lait est alors en contact avec du plastique.

Pour une bouteille de lait c’est un peu différent. Il y a celles en PEHD (du polyéthylène haute densité) avec un opercule en aluminium. Puis il y a celles en PET opaque (polyéthylène téréphtalate). Grosso modo, les deux sont en plastique, mais le PET opaque est difficile à recycler.

Les autres lecteurs ont aussi aimé :  Comment et pourquoi choisir des cotons démaquillants réutilisables ?

Oui, tous ces emballages sont « recyclables », or le recyclage est une étape coûteuse, énergivore et pas infinie. Pour fabriquer chaque bouteille ou brique de lait, on doit polluer et piller un peu plus de ressources.

Faire son lait végétal soi-même, c’est se garantir un lait zéro déchet, sans emballage et sans atteinte pour l’environnement.

Le lait végétal, c’est plus écologique et plus éthique ?

Quel lait est le plus écologique ?

culture d'amandiers en californie
Plantation d’amandiers en monoculture en Californie

La brique de lait ne pose pas seulement un problème de déchet à gérer. C’est la production du lait en lui-même qui est à remettre en question !

C’est une vraie question que de se demander quel type de lait est le plus écologique ? Lait de vache ou lait d’amande ? Lait de coco ou lait de riz ? Lait de brebis issu d’une exploitation durable et raisonnée ou lait de soja produit au brésil ? Lait de vache industriel ou lait de noisette européen ?

Il est difficile de donner une réponse unique, car il y a beaucoup trop de facteurs et de niveaux d’impacts à prendre en compte. Si on regarde l’impact direct, le lait de soja brésilien est pire que le lait de vache français à cause de la déforestation immédiate. En revanche la production de lait de vache impacte les écosystèmes et le réchauffement climatique sur le long terme. Aucune étude n’a permis de comparer correctement tous les laits pour en tirer des conclusions2.

En revanche, une chose est certaine, le mode de production est définitivement à remettre en cause. Si les vaches sont nourries en pâturage, cela permet de réduire l’impact lié à leur alimentation et de favoriser le cycle du carbone des sols. De même, si le lait d’amande n’est pas produit en monoculture industrielle comme en Californie mais plutôt en agroécologie, son impact environnemental n’est plus le même.

Quel lait est le plus éthique ?

vache avec son veau
L’industrie du lait prive les vaches de leurs veaux

Bref, végétal ou animal, le problème est la production industrielle ! Néanmoins, s’il y a un critère où l’on peut trancher c’est la question d’éthique animale. Pour répondre à la demande quotidienne en lait, on est plus proche d’une production de lait intensive que de Marguerite dans la prairie. Il y a un problème d’éthique à exploiter des animaux pour leur lait quand ce dernier est initialement destiné à une progéniture. Il y a également un problème d’éthique à inséminer régulièrement un animal pour lui faire avoir un petit puis lui retirer avant sevrage pour bénéficier du lait. Il y a un problème culturel à être la seule espèce à boire le lait d’un autre mammifère après la phase infantile. C’est un débat complexe, qui mérite plus que quelques lignes, alors je vous renvoie vers l’ouvrage de Martin Gibert Voir son steak comme un animal mort.

Bien entendu, en réalisant vous-même votre lait végétal, la question environnementale et éthique ne sont plus les mêmes ! En effet, vous pouvez sélectionner avec soin la plante qui constituera votre lait. Vous pouvez même faire de la récup en cuisine en utilisant les graines de certains légumes qui poussent par chez nous ou dans votre jardin. On vous explique cela dans la suite de l’article 😉.

A bas le dictat du lait animal pour la santé

comment faire son lait végétal de soja
Le lait de soja est riche en protéines et en fer

Enfin, mon dernier argument pour mettre en valeur la confection de son lait végétal est le côté nutritif. Qui n’a jamais entendu le fameux slogan sous-entendant qu’un enfant ne buvant pas de lait ou ne consommant pas de produit laitier sera carencé ? Il te faut du calcium pour être grand et fort et le calcium on le trouve où ? Seulement dans le lait animal ma petite ! J’y ai tellement cru étant petite, que j’angoissais si je n’avais pas pris ma dose de laitage à chaque repas.

Les autres lecteurs ont aussi aimé :  8 secrets de jardinier pour bien commencer un potager

On nous apprend rarement à l’école, que le calcium se trouve ailleurs que dans le lait. Par exemple dans le soja, le tofu, le chou ou encore les épinards. Ce qui est très intéressant avec les laits végétaux, c’est qu’ils ont chacun leur super pouvoir nutritif :

  • Le lait de soja est riche en protéines, en calcium et en fer
  • Le lait d’amandes est riche en vitamines (A, B1, B2, B3) et en minéraux (magnésium, calcium, zinc, manganèse…)
  • Le lait de graines de courges est riche en protéines et en minéraux
  • Le lait de riz se digère très facilement et est riche en glucides
  • Le lait d’avoine est riche en fibres

Les laits végétaux sont aussi la solution pour les personnes intolérantes au lactose. Personnellement je digère beaucoup mieux les recettes ou les laitages végétaux. Il y a assez de différents laits végétaux pour combler des besoins nutritionnels ET gustatifs. Par exemple, je trouve le lait de riz assez fade mais le lait d’amande est délicieux 😉.

Les différents laits végétaux et comment les utiliser

amandes et noisettes pour faire son lait végétal

Quels sont les différents laits végétaux ?

Il existe 3 familles de laits végétaux :

  • Les laits oléagineux : amande, noix, noisette…
  • Les laits de céréales : riz, avoine, épeautre, orge…
  • Les laits de légumineuses : soja, pois chiche

A ces 3 grandes familles s’ajoutent les laits de graines comme le quinoa ou les graines de courges ou encore les laits de fruits comme la noix de coco. Vous apprendrez vite, qu’on peut (presque) faire du lait végétal avec tout !

Quel lait végétal pour quelle utilisation ?

Les laits végétaux remplacent très bien les laits d’origine animale dans quasiment toutes les recettes. Ceci dit, comme ils peuvent avoir des goûts plus ou moins sucré et prononcé, il est conseillé de ne pas tout mélanger. Par exemple, je vous déconseille la quiche au lait de coco ! Voici quelques idées de recettes et recommandations suivant les différents laits :

  • Le lait de soja : il est très neutre en goût, vous pouvez l’utiliser dans toutes les recettes salées comme sucrées. Je l’utilise en crêpes ou en tartes salées.
  • Le lait d’amande et le lait de noisette : ils sont en général assez fort en goût et sucrés, réservez les pour des crêpes ou des gâteaux.
  • Le lait de riz : il n’a pas de goût particulier, vous pouvez l’utiliser partout. William l’aime beaucoup pour le mettre dans son muesli.
  • Le lait de coco : mon chouchou pour les plats salés exotiques ! En soit, on peut le mettre partout mais il a un goût très prononcé de noix de coco.
  • Le lait d’épeautre : il un goût naturellement sucré et assez doux. Je le conseille plutôt pour les recettes sucrées ou pour agrémenter un petit déjeuner (porridge, smoothie,…)

Et si on apprenait comment faire son lait végétal maison maintenant ?

Les étapes pour apprendre comment faire son lait végétal maison

Comme promis, voici tout ce que vous devez savoir pour fabriquer et réussir votre lait végétal maison ! Pour l’exemple, j’ai pris le lait que j’ai fait gratuitement et 100% zéro déchet une bonne partie de l’automne et de l’hiver : le lait de graines de courge ! J’aime beaucoup ce lait car l’autre avantage de faire son lait végétal soi-même, c’est le fameux okara qu’on peut récupérer ensuite (je vous en reparle juste après). Ainsi avec une courge, on peut manger la chair et réutiliser les graines en 2 préparations.

Les autres lecteurs ont aussi aimé :  Être végan en pratique, ça donne quoi ?

C’est un exemple, mais il suffit de le transposer à n’importe quel autre végétal choisi. Les étapes seront rigoureusement les mêmes avec des amandes, du soja ou de l’épeautre.

Le matériel nécessaire pour faire son lait végétal maison

Pour apprendre comment faire son lait végétal maison à base de graines de courges, vous aurez besoin de :

  • 100 g de graines de courges (récupérées dans une courge ou achetées vertes en vrac bio)
  • 500 ml d’eau
  • Un saladier
  • Un mixeur/blender
  • Un tissu pour filtrer (j’utilise un sac à vrac en tissu très fin mais un torchon propre peut faire l’affaire)
  • Un récipient pour accueillir le lait (vous pouvez reprendre le saladier)
  • Une bouteille ou un bocal en verre

Notez que pour réaliser cette recette avec d’autres végétaux, les quantités sont à adapter. Par exemple :

  • Avoine : 1.5 L d’eau pour 100 g
  • Soja 1 L d’eau pour 150 g de soja
  • Amande : 1 L d’eau pour 250 g d’amandes

Étape 1 : On fait faire trempette à nos graines

trempage de graines dans de l'eau pour faire son lait végétal
Laissez les graines tremper pendant 12h

Rincez vos graines et immergez-les totalement dans de l’eau froide. Laissez-les faire trempette pendant au moins 12h. Cette étape améliore la digestion et l’assimilation du lait par notre corps et permet d’attendrir les graines.

Étape 2 : On mixe et on agrémente

Une fois les 12h écoulées, égouttez vos graines et rincez les bien à l’eau propre. Puis, ajoutez les dans le bol d’un mixeur avec 500 ml d’eau propre (pas l’eau de trempage).

C’est à cette étape que vous pouvez ajouter de quoi parfumer ou agrémenter votre lait végétal : sucre, dates, épices… Par exemple j’aime ajouter du sucre et de la cannelle à mes laits végétaux destinés aux préparations sucrées !

Quand tout est prêt, mixez à puissance maximale jusqu’à ce que les graines soient littéralement réduites en bouillie.

Étape 3 : On filtre et on presse avant de déguster !

Munissez vous d’un récipient et de votre tissu de filtrage. Versez le contenu du mixeur dans le tissu pour que le lait filtré retombe dans le récipient. Puis, pour extraite les dernières gouttes, pressez bien le tissu au-dessus du récipient.

Il ne vous reste plus qu’à stocker votre lait dans une bouteille en verre ! Vous pourrez le conserver au frais pendant environ 2 jours 😊.

Mais ne partez pas si vite, il reste un trésor dans votre tissu de filtrage !

BONUS : ma recette 100 % zéro déchet grâce au lait végétal

okara de courge
Okara de graines de courges

Vous vous rappelez de l’okara ? Mais si j’en ai parlé il y a à peine 3 paragraphes ! L’okara c’est la poudre humide qui reste dans votre tissu de filtrage. C’est le résidu des graines broyées. Cet okara se cuisine également, alors ne le jetez pas à la poubelle !

Je le cuisine dans des biscuits, il m’a d’ailleurs servi de base pour élaborer ma recette de cookies épicés végétaliens.

Vous pouvez retrouver cette recette de cookies moelleux, sans lait animal, sans œuf, sans beurre mais ô combien délicieuse en cliquant juste ici, c’est cadeau 😊.

En résumé, faire son lait végétal c’est génial !

Après avoir lu cet article, si je vous dis lait végétal, vous me dites ? « C’est génial ! ». A juste titre, le lait végétal c’est génial, depuis que j’ai appris comment faire son lait végétal maison et tous les bienfaits de cette alternative, je ne pourrai plus m’en passer (et en plus c’est zéro déchet).

Et vous, quel est votre lait végétal préféré ? Vous avez déjà tenté de le faire ? Dites-nous tout dans les commentaires !

Nos sources

  1. https://www.natura-sciences.com/comprendre/tetra-pak-boite-carton601.html#:~:text=Les%20briques%20Tetra%20Pak%2C%20c,poly%C3%A9thyl%C3%A8ne%20de%20%C2%AB%20qualit%C3%A9%20alimentaire%20%C2%BB.
  2. https://youmatter.world/fr/lait-vegetal-animal-plus-ecologique/
Si vous avez aimé ce contenu, vous êtes libre de le partager ! :)

Laisser un commentaire