Sachet de thé et boule à thé
Le défi zéro déchet

Faire du thé en vrac pour un thé zéro déchet

Le saviez-vous ? La boisson la plus consommée au monde après l’eau n’est pas le café mais le thé 1 ! On veut bien prendre notre part dans ces chiffres, car on consomme nous-mêmes bien 3 tasses de thé ou d’infusion par jour. Peut-être que vous-même, êtes en train de siroter une petite tasse en lisant ces lignes ? Cette boisson ancestrale, venue de Chine et d’Asie, a traversé les siècles sans perdre de son prestige. Le thé est sujet à un tel engouement, que c’est devenu un produit de consommation du quotidien. Pour cette 18e semaine de défi zéro déchet, nous vous proposons un « Tea time » en notre compagnie, mais un Tea time zéro déchet ! Alors, pourquoi faire du thé en vrac plutôt qu’utiliser du thé en sachet ? Comment bien choisir son thé et surtout comment l’infuser en mode zéro déchet ?

Bien choisir son thé

Avant même de savoir faire du thé en vrac, il faut veiller à bien choisir son thé. En tant que grands amateurs de thé, nous mettons un point d’honneur à avoir un thé de qualité. Température de l’eau, temps d’infusion, quantités… Tout est respecté pour profiter des saveurs et de la douceur réconfortante de cette boisson chaude. Pour un thé de meilleure qualité dont la culture respecte l’environnement : nous vous conseillons de choisir du thé bio.

L’agriculture biologique du thé est un critère important pour garantir une culture durable de cette plante mais ce n’est pas le seul. En effet, tout comme le chocolat, l’huile de palme et le café, son succès en a fait un produit de consommation pas si écologique et éthique qu’on ne le pense. Nous consacrerons prochainement un article dédié à la culture du thé, histoire de ne pas vous perdre dans les explications ici 😉.

Retenez que pour choisir un thé écologique, préférez :

Boire un thé FairTrade
Logo FAIRTRADE pour le thé
  • Un thé portant le label agriculture biologique : les agriculteurs utilisent des procédés naturels pour les plantations. Ainsi, les pesticides et engrais chimiques ne sont pas utilisés.

  • Les boissons Fairtrade : Le thé issu du commerce équitable permet d’une part de limiter l’impact environnemental des cultures mais également d’assurer une rémunération et des conditions de travail justes aux agriculteurs.

  • Un thé de moyenne voire haute gamme : c’est plus onéreux mais cela permet d’avoir un produit de qualité.

  • Les arômes naturels

  • Un vrai plus : le thé local. Vous vous doutez bien que Darjeeling et Ceylan ne sont pas des régions européennes. Ce sont des régions d’Inde et du Sri Lanka qui ont donné leur nom à la boisson. Le principal frein à la culture du thé chez nous est la température et l’humidité. C’est le défi qu’ont réussi à relever Michel Thevot dans le Finistère 2, Denis et Weisi Mazerolle dans le Morbihan 3 ou encore Clément Bruinaud en Occitanie 4! Du thé made in France et bio !
Label d'agriculture biologique
Label d’agriculture biologique

Pourquoi préférer faire du thé en vrac ?

Nous préférons de loin faire du thé en vrac plutôt qu’acheter des petits sachets. Il y a des raisons écologiques mais également gustatives à cela. Le thé en vrac cache des avantages indétrônables comparé au thé en sachet.

Pour la qualité et le goût du thé

Récolte de feuilles de thé
Le thé en vrac est de meilleure qualité car les feuilles ne sont préservées

Le saviez-vous ? Les sachets de thé que l’on achète dans le commerce sont produits en masse et fabriqués à l’aide de minuscules miettes écrasées de feuilles de thé restant de la production de thé en feuilles. Ainsi, on consomme plutôt une tasse de poussière de thé.
Or, pour libérer toutes leurs saveurs et leurs arômes, les feuilles de thé on besoin de se déployer dans l’eau.
La variété et le choix dans les thés en vrac sont également plus larges : thé vert, Oolong, Rooibos (qui n’est pas vraiment du thé), thé blanc, thé noir, thé fumé,… Les mélanges épicés, fruités ou floraux libèrent des saveurs exquises avec le thé en vrac.
Quand on commence à faire du thé en vrac, on revient difficilement aux sachets classiques !

Pour le bilan écologique

Sachets de thé jetables en plastique
Les sachets de thé jetables sont faits en plastique

La plupart des sachets de thé vendus actuellement ne sont pas recyclables car ils sont faits à partir de plastique. En effet, les sachets des plus grandes marques de distribution de thé sont en nylon ou en polymère plastique. Outre la fabrication polluante de ces sachets, cela en fait des déchets plastiques supplémentaires.

LIRE AUSSI : Quelles solutions pour réduire les emballages plastiques dans les courses ?

De plus, une étude publiée en 2019 dans Environmental Science & Technology 5, a démontré que les sachets de thé jetables en plastique, libèrent avec la chaleur, des milliards de microparticules et nanoparticules de plastiques dans l’eau.
Le sachet de thé semble pratique mais n’est pas si anodin. Pourquoi ne pas déguster une délicieuse tasse de thé en vrac sans plastique et zéro déchet ? 

Comment faire du thé en vrac ?

Maintenant que vous êtes convaincus des bénéfices de faire du thé en vrac, mettons l’eau à chauffer et préparons-nous une petite tasse 😉. Oups, mais comment faire au juste ? Bien sûr il faut respecter la température et le temps d’infusion de votre thé, mais il faut surtout un contenant pour infuser le thé en vrac !

Choisir un infuseur à thé

Comme mentionné précédemment, pour délivrer toute leur qualité, les feuilles de thé ont besoin de se déployer et que l’eau puisse circuler. Ainsi, la meilleure solution pour préserver le goût et les feuilles est de choisir un infuseur à thé ouvert ou large. Nous vous conseillons un infuseur en inox (comme un filtre), qui est lavable très facilement et zéro déchet.

Infuseur large à thé
Exemple d’infuseur large, tisanière. Crédit: Nature et Découverte.

Est-ce qu’un infuseur est la même chose qu’une boule à thé ? La réponse est non. Nous précisons bien infuseur et pas boule à thé car les boules à thé sont souvent trop petites. Leur espace limité empêche le thé de s’épanouir dans l’eau et le goût sera moins bon. Néanmoins, la boule a thé en inox est toujours une alternative écologique aux sachets jetables !

Si vous optez pour cette dernière, utilisez là pour des plus petites quantités de feuilles.

Boule à thé infusion
Les feuilles de thé dans une boule à thé sont comprimées

Les sachets de thé réutilisables

Si vous appréciez la simplicité des sachets de thé, sachez qu’il en existe des réutilisables. Ces sachets sont fabriqués en tissu, le plus souvent du coton bio. Ils se trouvent facilement dans les magasins bios ou magasins de vrac.
Une alternative à l’achat de sachets réutilisables est de les fabriquer avec un atelier DIY ! Il suffit de coudre des chutes de tissu en coton avec un petit cordon et le tour est joué.

Personnellement, pour en avoir testé, nous n’avons pas trouvé cela très pratique surtout pour les nettoyer. En effet, les feuilles de thé restent souvent collées au tissu, ce qui rend le nettoyage plus fastidieux . D’autant plus, bien que lavables en machine ou à la main, il vaut mieux attendre qu’ils soient secs pour s’en resservir.

Sachet de thé réutilisable
Il est possible de fabriquer soi même des sachets de thé réutilisables ! Crédit: Marie Claire

Que faire de mon thé usagé ?

Vous avez appris à faire du thé en vrac, vous l’avez même savouré avec un petit biscuit, mais que faire de votre thé usagé ?

Se refaire une tasse

Le saviez-vous ? Le thé de bonne qualité avec une première infusion dans les règles (température de l’eau et temps d’infusion respectés) peut être réutilisé dans la journée pour une deuxième tasse. Ce dernier aura toujours de la saveur, voire même de nouveaux arômes libérés grâce à la deuxième infusion.

Composter mes feuilles de thé

Compost avec feuilles de thé

Si vous possédez un bac à compost ou un composteur d’appartement, le thé usagé y a totalement sa place.

LIRE AUSSI : Comment faire un composteur Bokashi d’appartement ?

Fabriquer un pot-pourri ou un désodorisant

C’est une solution non testée par nos soins mais qui semble assez attrayante. En faisant sécher les feuilles de thé usagées, il est possible de :

  • Confectionner un petit pot-pourri pour sentir les arômes de votre thé préféré dans votre maison

  • Fabriquer de petits pochons de thé séché à placer dans vos placards ou vos chaussures pour désodoriser

Vous avez toutes les clés en main pour faire du thé en vrac ! D’ailleurs, on vous ressert une petite tasse ? 😊

D’ailleurs, quel est votre thé préféré ? Dites-nous dans les commentaires ! Pour nous le thé vert est toujours sur le podium.

Nos sources

  1. Le thé, un amour qui résiste au temps, Food and Agriculture Organisation,2020
  2. Finistère : il récolte et produit du thé au pays de l’artichaut, France Info, 2020
  3. Morbihan. Les théiers, de la plantation à la transformation à Languidic, Ouest France
  4. Près de Tarbes, la première production de thé made in France prend forme, France Info, 2018
  5. Plastic Teabags Release Billions of Microparticles and Nanoparticles into Tea, Environmental Science & Technology , 2019
Si vous avez aimé ce contenu, vous êtes libre de le partager ! :)
  • 1
    Partage

3 Comments

  • Délia

    Grande adepte du thé (et écolo imparfaite aussi), je ne peux que plussoyer cet article ! Si vous prévoyez un article sur comment marier les saveurs… Je serai votre lectrice ! Je sais choisir des bons thés mais pas encore créer mes compositions.

  • emma

    merci pour cet article très in-thé-ressant 🙂 j’utilise quasiment toujours le thé BIO en sachet ou en vrac dans une boule intox ; ma préférence est le thé vert bio à la menthe ; je le composte toujours et me fais deux tasses à chaque fois. Je confirme que l’usage de la chaussette en tissu pour infuser le thé en vrac n’est pas très pratique et je l’ai abandonné. Je n’ai encore jamais utilisé la dernière astuce qui est de réutiliser les feuilles du thé en vrac pour désodoriser, je vais tester ! merci pour toutes ces infos

  • Anne Prudent

    Je suis en train de boire du thé vert earl grey en vrac, celui d’Artisan du Monde, mon préféré. C’est chouette qu’il existe du thé produit en France. Il faudra que je me renseigne.
    C’est un chouette article très complet, je ne savais que l’on pouvait recycler les feuilles de thé pour désodoriser. J’essaierai.
    Merci

Laisser un commentaire

Vous êtes libre de recevoir gratuitement notre guide " Une semaine pour devenir plus écoresponsable "  et tous nos conseils pour réussir votre transition écologique !