comment utiliser un démaquillant solide
Le défi zéro déchet

Comment utiliser un démaquillant solide ?

Se démaquiller sans s’arracher les cils, en respectant votre peau et la planète ça vous dit ? Vous êtes au bon endroit ! Dans cet article je vous montre comment utiliser un démaquillant solide zéro déchet.

Si autrefois c’était juste impensable de sortir de chez moi sans 2 couches de mascara et un trait d’eye-liner, aujourd’hui je ne me maquille plus que rarement. La raison principale ? Bon je vous l’accorde la flemme ! Pourtant j’aime me maquiller quand je prends le temps de le faire, je me sens plus femme, plus déterminée, ou un grain plus puissante, allez savoir pourquoi. En revanche, ce que j’ai toujours détesté c’est l’étape d’après : le démaquillage. Entre les produits inefficaces, ceux qui irritent la peau, ceux où il faut frotter comme un sauvage et ceux à la texture désagréable… J’ai donné. Jusqu’au jour (tout récent) où j’ai testé le démaquillant solide !

Les produits à éviter dans les démaquillants

Pendant longtemps, j’ai utilisé une eau micellaire démaquillante/nettoyante applicable au coton. En premier lieu, je suis passée aux carrés démaquillants lavables pour diminuer mes déchets dans la salle de bain.
En plus des publicités mensongères à coup de « hop un passage de coton et tout s’en va Â», les produits démaquillants commercialisés ne sont pas sans danger pour la peau. On l’oublie souvent, mais cette dernière est un organe à part entière qui peut être traversée par tous les produits que l’on met dessus.

Que votre démaquillant soit un lait, une huile ou une lotion, il a de fortes chances de contenir des ingrédients controversés. Et par controversés, je veux dire encore autorisés alors que suspectés ou confirmés comme potentiellement dangereux pour la santé ou l’environnement.

Pour l’exercice, j’ai analysé la composition d’un démaquillant qui me restait à l’aide de l’application INCI Beauty. Cette application permet de scanner des cosmétiques et de vous fournir une liste exhaustive des ingrédients, leur utilisation et surtout leur toxicité. Cette analyse m’a permis de trouver :

  • Au moins 2 composés organiques volatils : l’ADEME, alerte régulièrement sur les dangers des COV provoquant des réactions allergiques ou des soucis respiratoires 1.
  • Du benzyl alcohol considéré comme allergène et utilisé comme conservateur.
  • De l’acide salicylique : classé Cancérigène, Mutagène et Reprotoxique (CMR) 2.
  • Et d’autres composants sympathiques utilisés dans d’autres cosmétiques également mais agressant la peau ou ne se décomposant pas dans l’environnement.

Il faut bien avoir en tête, que derrière chaque caractéristique d’un produit cosmétique, se cache un ingrédient pas toujours sain. A la composition douteuse, rajoutez les emballages et les flacons en plastique et vous serez vaccinés pour ne plus les utiliser…

Comment utiliser un démaquillant solide

Heureusement, pour le plus grand bonheur de ma salle de bain zéro déchet, j’ai découvert comment utiliser un démaquillant solide à la place d’un démaquillant classique. Notez, qu’il existe également l’option démaquillage à l’huile végétale ou avec de l’hydrolat de fleur (bleuet en particulier). Le démaquillage à l’huile est efficace, mais je n’aimais pas la sensation grasse sur ma peau après et le fait qu’il faille encore utiliser des cotons (même lavables).

L’huile démaquillante solide

Un démaquillant efficace, sans fini trop gras, utilisable sans coton et facilement transportable partout ? Ne cherchez plus, l’huile solide est votre amie ! En tout cas maintenant que j’ai découvert cette alternative, je ne peux plus m’en passer. J’aurai aimé avoir cette solution à mon adolescence au lieu de me brûler les yeux à vouloir retirer du mascara water proof…

J’utilise actuellement l’huile solide NÃœE de Pachamamaï et elle est satisfaisante en tous points. L’huile démaquillante solide que j’ai choisie assure une composition honnête (cf analyse INCI Beauty ici) mais aussi une praticité sans égal ! Pour utiliser un démaquillant solide comme l’huile démaquillante solide, vous n’avez pas besoin de vous nettoyer deux fois le visage. En effet après le démaquillant, nul besoin d’enchainer sur un nettoyage au savon du visage. Si en plus on me fait gagner du temps, j’adhère totalement !

Enfin, pour moi qui ait une peau très réactive, non seulement elle retire le maquillage mais aussi tous les résidus sales de la journée.

huile démaquillante solide dans des mains
Huile démaquillante format voyage

Les étapes pour utiliser un démaquillant solide

Comment utiliser un démaquillant solide ? Rien de plus simple. Voici les étapes que je suis quand je me démaquille :

  • Lavez-vous les mains (histoire de ne pas mettre tout un tas de microbes sur votre peau)
  • Humidifiez votre visage (j’asperge le mien d’un bon coup)
  • Appliquez le démaquillant soit en le frottant entre vos mains comme un savon soit en le frottant directement sur le visage. Comme j’ai choisi une huile démaquillante solide au format voyage, elle tient bien dans les mains pour l’appliquer directement sur le visage. A cette étape, le « pain Â» de démaquillant va s’émulsionner avec l’eau pour faire comme un lait ou un savon normal.
  • Massez bien partout pour retirer tous les résidus
  • Rincez correctement la peau et les yeux (pour les résidus de mascara)
  • Séchez votre visage en tapotant une serviette

N’oubliez pas de rincer légèrement le démaquillant solide et de le faire sécher avant de le ranger dans une boîte ou de le mettre de côté. Personnellement, j’ai une petite boîte en métal très pratique pour protéger mon démaquillant solide en voyage.

Différentes marques de démaquillant solide

Je n’ai pas eu l’occasion de tester toutes les marques proposant des démaquillants solides. Voici une sélection de démaquillants solides basée sur l’analyse de leur composition et des labels mais aussi des retours d’utilisation de personnes de confiance si jamais je n’ai pas testé le produit.

  • Huile solide NÛE de Pachamamaï : mon démaquillant préféré jusqu’ici. Comme expliqué plus haut, il est aussi simple d’utilisation que clean dans la composition. Il dure très longtemps, actuellement j’utilise le format voyage acheté il y a plus de 2 mois et la barre plus grosse peut tenir jusqu’à 1 an !
huile démaquillante solide pachamamaï
Huile démaquillante solide format voyage de chez Pachamamaï. Crédit photo: The Trust Society
  • Démaquillant solide bio Comme Avant : labélisé Slow cosmétique et Cosmétique Bio, on ne trouve que des ingrédients naturels dans ce démaquillants. Pour s’en servir, c’est comme un savon pour visage.
démaquillant solide Comme Avant Bio
Le démaquillant solide bio de Comme Avant. Crédit photo: The Trust Society
  • L’huile solide démaquillante de Druydès : A base d’argile blanche et de cires/huiles naturelles, le rendu final peut surprendre et ne pas plaire car je trouve qu’il laisse un fini un peu gras. Cependant, il est fabriqué en Bourgogne près de chez nous ðŸ˜Š.
huile démaquillante solide de Druydès
Huile démaquillante solide de Druydès. Crédit photo: Slow Cosmetics
  • Le démaquillant solide de Druydès : si vous n’êtes pas adepte de l’huile solide, Druydès propose également une autre formulation pour se démaquiller. A base de beurre de cacao, de karité et d’huile de son de riz, c’est un démaquillant solide bio et très doux pour la peau. Seul petit bémol, faites attention à votre petit cÅ“ur démaquillant car il reste assez fragile et devient un peu pâteux avec le temps et l’eau.
Démaquillant solide druydès
Démaquillant solide de Druydès. Crédit photo: Slow Cosmetics

En résumé

Se démaquiller n’a jamais été aussi facile que depuis que j’utilise un démaquillant solide. C’est mon choix favori devant les huiles liquides et autres crèmes à appliquer au coton. Utiliser un démaquillant solide est aussi simple qu’utiliser du savon. N’oubliez pas de toujours vérifier les compositions des cosmétiques que vous achetez afin de déceler un potentiel greenwashing 😉.

Est-ce que vous êtes tenté par le démaquillant solide ? Sinon c’est quoi votre démaquillant zéro déchet ? Dites nous tout dans les commentaires !

Nos sources

  1. Et si on faisait le ménage dans nos produits toxiques ? ADEME
  2. La réglementation cosmétique, Acide salicylique, INCI Beauty
Si vous avez aimé ce contenu, vous êtes libre de le partager ! :)

3 Comments

  • Marina

    Bonjour, merci de nous apporter cette solution pour le démaquillage car il est vrai qu’en plus de l’efficacité plus que discutable des démaquillants liquides, les composants sont indiscutablement nocifs !

  • GOUJON Caroline

    Merci Mélissandre pour cette découverte et toutes les explications détaillées. Travaillant désormais à la maison, je constate que je me maquille de moins en moins et pourtant j’aime être maquillé ! Je suis très tentée pour tester le démaquillant solide 😊

Laisser un commentaire

SURPRISE ! Pour vous remercier de votre visite, nous vous offrons gratuitement notre guide en 7 étapes pour diminuer son empreinte carbone efficacement en faisant des économies