comment choisir une poĂȘle durable
Le défi zéro déchet

Comment choisir une poĂȘle durable pour une cuisson saine ?

Quand nous avons emmĂ©nagĂ©, nous ne nous Ă©tions offert une batterie de casseroles et de poĂȘles neuves avec des revĂȘtements antiadhĂ©sifs que nous pensions garder « au moins 10 ans Â». Ô combien nous avons Ă©tĂ© naĂŻfs ! Nous ne savions juste pas encore comment choisir une poĂȘle pour qu’elle soit durable et permette une cuisson saine des aliments. En effet, Ă  peine 2 ans plus tard, nos poĂȘles ont perdu leur forme et leur revĂȘtement s’est fait la malle. Encore pire, au bout de plusieurs mois de cuissons Ă  rĂ©pĂ©tition la promesse d’anti adhĂ©sivitĂ© s’était dĂ©jĂ  envolĂ©e. RĂ©sultat : une petite somme dĂ©pensĂ©e pour des ustensiles qui font triste mine.

Nous avons vite rĂ©alisĂ© que le matĂ©riau dans lequel nous cuisinons nos aliments est essentiel pour ne pas finir avec un ragoĂ»t de produits nocifs pour la santĂ© dans l’assiette. C’est l’objet de cette 32e alternative de notre dĂ©fi zĂ©ro dĂ©chet : comment choisir une poĂȘle durable pour une cuisson saine ? On vous indique ici les matĂ©riaux Ă  Ă©viter autant pour vous que pour l’environnement et ceux Ă  privilĂ©gier.

Les matĂ©riaux Ă  Ă©viter pour choisir une poĂȘle saine et durable

Pour des questions de praticitĂ©, de coĂ»t ou encore de poids, les poĂȘles de vos cuisines peuvent ĂȘtre fabriquĂ©es avec des matĂ©riaux inadaptĂ©s et Ă  Ă©viter.

Par exemple, pour bien comprendre le problĂšme des revĂȘtements, voyez-les comme une couche de peinture sur votre poĂȘle. Que se passe-t-il quand on chauffe une peinture Ă  haute tempĂ©rature ? Elle craquĂšle, s’écaille, se dĂ©sagrĂšge voir se dĂ©colle. Il en va de mĂȘme avec le revĂȘtement des poĂȘles antiadhĂ©sives ! Il y en a de plus robustes que d’autres mais dans tous les cas, les poĂȘles Ă  revĂȘtement ont une durĂ©e de vie limitĂ©e et il faudra les remplacer rapidement. Faisons un petit tour d’horizon pour savoir comment choisir une poĂȘle en Ă©vitant certains revĂȘtements et matĂ©riaux.

Le problĂšme des poĂȘles en Teflon

Le polutĂ©trafluoroĂ©thylĂšne, plus communĂ©ment appelĂ© tĂ©flon est l’antiadhĂ©sif le plus utilisĂ© par les fabricants de poĂȘles. C’est d’ailleurs le crĂ©do d’une fameuse grande marque alliant tĂ©flon et aluminium mais qui vous le verrez n’a rien d’efficace ou de sain.

Si le tĂ©flon ou PTFE reste plutĂŽt inoffensif Ă  basse tempĂ©rature, Ă  partir de 230°C, il se dĂ©grade et commence Ă  dĂ©gager des composĂ©s toxiques. Autant dire qu’une poĂȘle chauffĂ©e pendant 5 minutes Ă  feu vif est dĂ©jĂ  contaminĂ©e. Mais alors pourquoi ne pas tout simplement cuire nos aliments Ă  plus basse tempĂ©rature ? C’est une solution, mais le vrai problĂšme avec le tĂ©flon, c’est qu’il est synthĂ©tisĂ© avec un composĂ© dĂ©clarĂ© hautement dangereux pour la santĂ© et l’environnement : le PFOA (Acide perfluorooctanoĂŻque).

danger revĂȘtement antiadhĂ©sif au tĂ©flon poĂȘles
Il faut Ă©viter Ă  tout prix les revĂȘtements antiadhĂ©sifs au tĂ©flon

Perturbateur endocrinien, haute toxicitĂ©, le PFOA ne fait pas rĂȘver. Le PFOA avait fait scandale avec l’affaire DuPont, le gĂ©ant de l’industrie de chimie amĂ©ricaine condamnĂ© pour avoir polluĂ© les eaux environnantes avec leur usines (voir film Dark waters). Il semblerait que l’on commence seulement Ă  peine Ă  mesurer les effets du revĂȘtement ayant « rĂ©volutionnĂ© Â» les batteries de cuisine dans les annĂ©es 1960.
Le PFOA a officiellement Ă©tĂ© classĂ© polluant organique persistant par l’Union EuropĂ©enne en 2020. Suite Ă  plusieurs enquĂȘtes, Ă©tudes et mises en Ă©vidence de la dangerositĂ© du PFOA pour l’environnement, l’ĂȘtre humain et l’ensemble des organismes vivants, il devrait ĂȘtre en principe interdit d’utilisation sur le marchĂ©. Sauf que
 Bienvenue dans le monde des lobbies ! De nombreuses dĂ©rogations sont prĂ©vues Ă  ce rĂšglement, notamment sur les composĂ©s remplaçants du PFOA.
En effet, il a Ă©tĂ© remplacĂ© par le HPFO-DA une substance chimique classĂ©e par l’Agence europĂ©enne des produits chimiques comme hautement prĂ©occupante pour la santĂ© et l’environnement Ă  cause de sa persistance et de sa mobilitĂ© dans l’eau.

Vous l’aurez compris tout ça nous a coupĂ© l’envie de cuire nos crĂȘpes dans une crĂȘpiĂšre en tĂ©flon ! Il est vrai que ces poĂȘles sont Ă  des prix trĂšs accessibles et que certains fabricants se gargarisent d’inscrire « sans PFOA Â», pourtant cela ne suffit pas Ă  constituer un matĂ©riau sain et Ă©cologique. D’ailleurs, si vous avez achetĂ© vos poĂȘles en tĂ©flon avant l’étĂ© 2020 et qu’elles sont rayĂ©es, nous vous recommandons vivement de vous en dĂ©barrasser, vous vous exposez Ă  une contamination au PFOA.

MĂȘme combat pour les poĂȘles en revĂȘtement cĂ©ramique

PoĂȘle en cĂ©ramique
La cĂ©ramique est trĂšs fragile et n’est pas un matĂ©riau durable pour une poĂȘle. CrĂ©dit photo: colichef.fr

La cĂ©ramique est l’alternative au revĂȘtement en PTFE dont on entend parler partout comme la solution miracle. Allumez la tĂ©lĂ© le matin, toutes les Ă©missions tĂ©lĂ©-achats vous proposeront ces poĂȘles rĂ©volutionnaires oĂč un Ɠuf au plat glisse dedans.
Le problĂšme avec les revĂȘtements en cĂ©ramique, est qu’on ne sait pas grand-chose de leur composition car les fabricants n’ont aucune obligation lĂ©gale de nous le dire. De plus, la cĂ©ramique est un matĂ©riau fragile qui risque de se fissurer rapidement, estompant alors les propriĂ©tĂ©s antiadhĂ©sives.
Ainsi, ce ne sont pas des poĂȘles durables et il faudra de nouveau en changer rapidement.

Et lĂ , ma mĂšre me dirait : « comment choisir une poĂȘle si elle n’est ni en tĂ©flon, ni en cĂ©ramique ? Les poĂȘles en pierre ça marche ?? Â». Premier scoop, non maman, elles ne sont pas littĂ©ralement « en pierre Â» ! Les poĂȘles en pierre sont fabriquĂ©es en incrustant de fines particules de granit et de cĂ©ramique sur plusieurs couches dans de la fonte Ă  haute tempĂ©rature. Les soucis encore une fois, c’est l’assemblage de ces couches qui fait appel Ă  des produits issus de l’industrie chimique.

Les poĂȘles et casseroles en aluminium nous intoxiquent-elles ?

Si les revĂȘtements industriels sont Ă  Ă©viter, que nous reste-t-il ? Peut-on choisir une poĂȘle en aluminium pour une cuisson saine et prĂ©server l’environnement ?
L’aluminium est la base de beaucoup de poĂȘles. LĂ©ger, peu cher, bon conducteur, il a de quoi sĂ©duire. Pourtant, il y a Ă©normĂ©ment de controverses au sujet de la migration de particules d’aluminium dans les denrĂ©es lors de la cuisson et de l’impact sur la santĂ©. C’est d’ailleurs aussi le cas pour les dĂ©odorants aux sels d’aluminium.

Ça c’est le premier point trouble qui nous pousse Ă  vous dire : dans le doute n’y allons pas !
Le second point qui est trĂšs important pour nous : le coĂ»t environnemental de l’utilisation de l’aluminium. Pour fabriquer ce matĂ©riau, nous devons extraire de la bauxite (une roche) dans des mines Ă  ciel ouvert situĂ©es dans les pays tropicaux ou sud-tropicaux. Pour transformer la bauxite, on fait appel Ă  de nombreux procĂ©dĂ©s chimiques. Les industries impliquĂ©es dans ces processus laissent derriĂšre elles des rĂ©sidus toxiques dont le plus connu est une boue caustique rouge, hautement toxique pour les populations, la faune et la flore.
Oui une poĂȘle en aluminium est abordable et pratique, mais Ă  quel prix pour l’environnement ?

Comment choisir une poĂȘle Ă©cologique et durable ?

Maintenant que l’on vous Ă  dĂ©crit les matĂ©riaux Ă  ne surtout pas choisir, comment choisir une poĂȘle Ă©cologique et durable qui vous garantira une cuisson saine de vos aliments ?

Choisir une poĂȘle en acier inoxydable

choisir une poĂȘle en inox
La poĂȘle en inox, simple Ă  nettoyer, facile d’utilisation et durable

Pour une cuisine saine avec du matĂ©riel durable et rĂ©sistant Ă  la chaleur, nous vous conseillons les poĂȘles en acier inoxydable. C’est un matĂ©riau 100% recyclable qui ne nĂ©cessite pas forcĂ©ment beaucoup de matiĂšre grasse Ă  la cuisson. L’acier est de la fonte (fer et carbone) dans lequel on ajoute du chrome et du nickel.
Comment choisir une poĂȘle en acier pour qu’elle soit inoxydable ? Il est prĂ©conisĂ© de prendre un acier inoxydable « 18/10 Â», c’est-Ă -dire 18% de chrome et 10% de nickel. Cet acier particulier perdure durablement et vous pourrez garder vos poĂȘles Ă  vie ! C’est d’ailleurs la formule de l’acier chirurgical. Ce matĂ©riau a l’avantage d’ĂȘtre trĂšs simple Ă  nettoyer et de permettre des cuissons Ă  basse tempĂ©rature pour faire mijoter des plats.

Les autres lecteurs ont aussi aimĂ© :  Antigaspi : Comment faire des Ă©corces d'oranges confites faites maison

On vous prĂ©vient, du matĂ©riel de qualitĂ©, durable et sain a un coĂ»t. NĂ©anmoins, vaut-il mieux payer une addition salĂ©e une fois pour toute ou dĂ©penser une petite somme d’argent tous les 2 ans pour racheter des poĂȘles de mauvaise qualitĂ© ? En investissant dans des poĂȘles en acier inoxydable, vous limitez la production de matĂ©riel neuf nĂ©cessitant plus d’extraction de mĂ©taux.
Cependant, si vous ĂȘtes allergique au nickel, ce type de poĂȘle est plutĂŽt Ă  Ă©viter, choisissez alors les suivantes đŸ˜‰.

Les poĂȘles en fer

culottage ustensile en fer
Une poĂȘle en fer nĂ©cessite un culottage soignĂ© pour l’entretenir. CrĂ©dit photo: blog.zodio.fr

Les poĂȘles en fer sans revĂȘtement sont utilisĂ©es depuis toujours mĂȘme si elles sont boudĂ©es des foyers. En effet, en cuisine, elles sont particuliĂšrement adaptĂ©es aux cuissons « saisies Â» comme pour les viandes ou les poĂȘlĂ©es mais pas au mijotage. Les poĂȘles en fer sont relativement peu chĂšres, c’est pourquoi elles Ă©taient trĂšs rĂ©pandues avant l’arrivĂ©e des revĂȘtements chimiques. Cependant, si l’inox est un matĂ©riau assez simple d’utilisation, les poĂȘles en fer nĂ©cessitent de prendre quelques prĂ©cautions pour s’en servir correctement.

Si vous choisissez une poĂȘle en fer, sachez qu’il faut obligatoirement la nettoyer Ă  la main sans dĂ©tergeant et sans Ă©ponge abrasive (juste de l’eau chaude) pour la culotter. La culotter ? Non, pas besoin d’ouvrir votre tiroir Ă  sous-vĂȘtements ! Culotter signifie dĂ©velopper un culottage. Le culottage est un antiadhĂ©sif naturel obtenu aprĂšs plusieurs utilisations de la poĂȘle.

En pratique, comment entretenir une poĂȘle en fer (ou en fonte) :

  • Juste aprĂšs utilisation, on y verse de l’eau chaude qu’on fait bouillir
  • On gratte les aliments qui auraient pu accrocher avec un ustensile en bois
  • On retire l’eau et on l’essuie avec prĂ©caution
  • On huile un peu le fond et C’EST TOUT.

Voici une démonstration de culottage en vidéo :

Ainsi, il n’est pas aussi simple de s’en servir (on a vite fait d’ajouter du liquide vaisselle par automatisme), et si l’on ne respecte pas ces prĂ©cautions, la poĂȘle peut rouiller. De mĂȘme, la cuisson mijotĂ©e ou prolongĂ©e va retirer le culottage naturel. En revanche, si vous trouvez que c’est assez simple, c’est la poĂȘle qu’il vous faut pour un revĂȘtement antiadhĂ©sif naturel.

Les miracles de la poĂȘle en fonte naturelle

poĂȘle en fonte avec spatule en bois
La poĂȘle en fonte ou la poĂȘle increvable qui se garde Ă  vie

Les poĂȘles en fonte sont les poĂȘles de nos grands-mĂšres (voire arriĂšre grands-mĂšres) ! Choisir une poĂȘle en fonte c’est miser sur une matiĂšre solide, incassable, qui ne raye pas et que vous garderez toute votre vie. La fonte est stable et trĂšs saine pour la cuisson. Ainsi, une bonne poĂȘle en fonte vaudra toujours mieux qu’une batterie entiĂšre de poĂȘles de mauvaise qualitĂ©.
Comme pour la poĂȘle en fer, on ne la lave surtout pas ! On lui fait un beau culottage Ă  force de l’utiliser. Plus vous utiliserez votre poĂȘle et moins elle accrochera, ce n’est pas beau ça ? Petit bĂ©mol, la fonte est trĂšs lourde. Remarquez, vous pourrez vous servir de vos poĂȘles pour vous faire des biceps d’acier đŸ˜‰ Ils devraient vendre des poĂȘles dans les salles de muscu non ?

Les autres lecteurs ont aussi aimĂ© :  Invendus alimentaire : nous mangeons du pĂ©rimĂ© et alors ?

Comment choisir une poĂȘle en fonte naturelle ? Il faut simplement faire trĂšs attention Ă  choisir du fer brut et non pas de la fonte Ă©maillĂ©e ou de la fonte d’aluminium. La fonte naturelle a un prix (en gĂ©nĂ©ral plus cher que l’inox), mais il faut voir ça comme un investissement. C’est un matĂ©riau tellement increvable, que vous pouvez mĂȘme en acheter d’occasion Ă  plus bas coĂ»t, en veillant Ă  ce que la poĂȘle ait Ă©tĂ© entretenue correctement. En achetant vos poĂȘles en fonte d’occasion, le culottage sera mĂȘme dĂ©jĂ  fait.

Quid des casseroles Ă©cologiques ?

Nous avons abordĂ© la question de comment choisir une poĂȘle Ă©cologique, durable et saine mais quand est-il des casseroles ? Une casserole en fonte, ça va peut-ĂȘtre faire un peu lourd Ă  manƓuvrer au quotidien, je l’admets.

La vraie question Ă  se poser, c’est quelle utilisation faites-vous de vos casseroles ? Est-ce que c’est pour saisir des aliments ? Est-ce que c’est pour faire simplement bouillir l’eau des pĂątes ? Est-ce pour faire mijoter un plat ? Pour nous, les casseroles nous servent essentiellement Ă  faire bouillir de l’eau ou faire mijoter des plats. Ainsi, d’aprĂšs tout ce qu’on vous a dit avant, le choix le plus pertinent est l’acier inoxydable.

En rĂ©sumĂ©, comment choisir une poĂȘle durable et saine ?

Pour choisir une poĂȘle durable qui cuit sainement les aliments, la fonte, le fer et l’acier inoxydable sont incontournables. Ce sont des ustensiles qui respectent l’environnement par leur durabilitĂ© mais aussi votre santĂ© grĂące Ă  leur composition saine et stable. Certes, avoir de bonnes poĂȘles nĂ©cessite un investissement financier. Cependant, quand on sait qu’on peut ensuite les garder Ă  vie ou que certains fabricants garantissent leurs produits sur plus de 30 ans, ça vaut le coup. Ne changez pas toutes vos poĂȘles d’un coup, faites au fur et Ă  mesure tout en sachant que vous n’avez peut-ĂȘtre pas besoin de 5 poĂȘles, 3 sauteuses et 2 crĂȘpiĂšres ! D’ailleurs, en parlant de fabricants, mĂȘme en poĂȘles, nous avons du made in France đŸ˜‰.
Enfin, les poĂȘles sont souvent utilisĂ©es Ă  haute tempĂ©rature mais la cuisson la plus saine pour conserver tous les nutriments reste la basse tempĂ©rature. Ainsi, privilĂ©giez une cuisson Ă  l’étouffĂ©e ou Ă  la vapeur pour les lĂ©gumes par exemple.

Les autres lecteurs ont aussi aimĂ© :  Anti gaspillage : Que faire avec les fanes de radis ?

Comme nos poĂȘles sont en train de rendre l’ñme aprĂšs seulement 2 ans d’utilisation (intensive), nous allons nous aussi choisir une nouvelle poĂȘle ! Et vous entre fonte, fer et inox, quelle poĂȘle vous prĂ©fĂ©rez ?

Sources

Si vous avez aimĂ© ce contenu, vous ĂȘtes libre de le partager ! :)

Laisser un commentaire