fêter noël autrement autour du monde
Uncategorized

5 façons de fêter Noël autrement autour du monde

Saviez-vous qu’au Venezuela les rues sont fermées aux voitures pour Noël ? Ou encore que l’on n’offrait pas de cadeaux à Noël à Cuba ? Il n’y a pas qu’une seule façon de fêter Noël, loin de là ! Tout d’abord parce que Noël est une fête chrétienne que chacun adapte à sa sauce mais aussi parce que toutes les cultures sont différentes. Certains pays ont des traditions plutôt insolites pour Noël, ça vous dirait de les découvrir ?
Noël est pour nous synonyme de partage et de bienveillance. Nous adorons découvrir de nouvelles cultures, ainsi, nous nous sommes amusés à répertorier quelques traditions de Noël insolites ET écologiques autour du monde.
Qui sait, peut être qu’un jour nous aussi nous fêterons le 25 décembre en patins à roulettes ! Dans cet article, on vous embarque à bord de notre traineau magique pour découvrir comment fêter noël autrement.

Les rues fermées aux véhicules à moteur au Venezuela

patins à roulettes caracas
Les rues sont fermées aux véhicules motorisés à Noël

A Caracas, la capitale vénézuélienne, les rues sont fermées aux véhicules motorisés pour laisser place aux « patinatas ».
Les patinatas sont des fêtes ou des célébrations publiques qui se font dans la rue, généralement sur des avenues entières de la capitale 1. Ces avenues se ferment à Noël pour que les enfants et les adultes puissent profiter de la musique et de la fête dans la rue. Ainsi, les enfants sortent et profitent de leurs rollers, vélos et skateboards librement, accompagnés de musique, d’étrennes, de cornemuses ou de chants de Noël. Pour aller à messe de Noël, les habitants chaussent leurs patins à roulettes et n’utilisent pas la voiture ! Imaginez cela à l’échelle d’une capitale sud-américaine où les fêtes religieuses attirent des milliers de personnes… On peut déjà sentir la baisse de pollution aux particules fines qu’il doit y avoir ce jour-là !

A une époque, toutes les familles se réunissaient dans la rue pour fêter les messes et célébrations religieuses typiques de Noël en partageant le repas. Si on voit toujours des patineurs en Décembre à Caracas, les fêtes de rue se font aujourd’hui à une moindre échelle. Ceci-dit, même à moindre échelle, cette façon de fêter Noël autrement a l’air très amusante !

Offrir des livres en Islande pour profiter de Noël autrement

Offrir des livres pour noël en Islande
La tradition veut chacun s’offre des livres pour Noël en Islande

Avez-vous déjà entendu parler du jólabókaflóð ? Le quoi ? A vos souhaits ! Le jólabókaflóð  (se prononce yola-boka-flof) est une tradition de Noël très populaire en Islande.
Le concept est plutôt sympathique, tout le monde s’offre des livres pour Noël. Le moment venu, après le dîner du 24 au soir, la tradition veut que chacun se plonge dans un ouvrage, une tasse de chocolat chaud ou d’infusion à la main.

Nous trouvons cette tradition très pertinente car elle permet d’offrir des cadeaux qui ont du sens et de s’éloigner de la frénésie des fêtes en ralentissant le rythme pour lire. Les livres participent à transmettre du savoir mais aussi à ouvrir les esprits. Nous aimons particulièrement la sobriété d’un livre. Un livre bien choisi sera toujours un meilleur cadeau qu’un énième bien matériel inutile. C’est un bel exemple pour fêter Noël autrement.

Mais pourquoi les livres sont aussi importants pour les Islandais ? Si vous ne le saviez pas, la littérature est une forme d’art très présente en Islande. La tradition du Jólabókaflóð puise sa source à la fin de la Seconde Guerre mondiale. L’Islande, pauvre, limite les importations pour éviter l’endettement des ménages en 1945. Cependant le papier, lui, reste bon marché et les livres remplacent rapidement les poupées et jouets sous le sapin.

Aujourd’hui grâce à cette tradition, l’Islande est le pays publiant le plus de nouveaux titres par an et par habitant au monde. A défaut de recevoir le catalogue de jouets dans leurs boîtes aux lettres, ils reçoivent le catalogue des nouveaux livres sortis ! Il faut savoir que les livres coûtent très chers en Islande, en moyenne comptez 50 € pour un roman 2. Nous aimerions à penser que les Islandais font fonctionner le marché de l’occasion pour offrir des livres de seconde main.

Si cette tradition est digne de sobriété écologique, il ne faut pas oublier que peu de forêts couvrent le territoire islandais, ainsi, les ouvrages sont souvent fabriqués à l’étranger et importés.

Le réveillon végétarien en Bulgarie pour fêter Noël autrement

noël repas végétarien Bulgarie
En Bulgarie on mange végétarien pour le repas de Noël. Crédit Photo: ma-bulgarie.fr

Le réveillon de Noël en Bulgarie est lié à de nombreuses coutumes concernant la préparation des plats et la manière de dresser la table.

En Bulgarie, ce sont les femmes qui s’attellent à la préparation des plats, tous végétariens ! En effet, cela fait partie de la tradition, vraisemblablement pour des questions religieuses. Même si la raison principale n’est pas de déguster un repas plus éco-responsable, cela limite quand même la multiplication de viandes et poissons (sans parler du foi gras) que l’on voit habituellement sur nos tables occidentales.

Mais alors que mangent les bulgares à Noël ? Habituellement, le repas s’articule autour du badnik, le pain rituel du soir. Viennent ensuite entre 7 et 12 plats selon la signification que l’on veut donner au repas (7 jours de la semaine, 9 mois de gestation, 12 mois de l’année). On y mange des sarmi (du riz avec condiments, enroulé en feuilles de vigne ou de choux), des poivrons secs farcis, du blé bouilli, des haricots, des pruneaux secs, des tikvenik (sorte de galette à la courge et aux noix) et des plats coutumiers en fonction de la région 3.

Une autre tradition assez insolite et pour le coup pas si écolo concerne les restes. Si toute la nourriture n’est pas mangée, on laisse la table telle quelle pour honorer les morts. C’est d’ailleurs souvent coutume de laisser un peu de son assiette de côté pour honorer ses morts. Bref, vous aurez compris, c’est végétarien mais pas antigaspi…

Les autres lecteurs ont aussi aimé :  Le père Noël est-il vraiment une ordure ? L'impact de Noël sur la planète en chiffres

Noël autrement à Cuba, sans cadeaux

fêter noël à Cuba
Pas de cadeaux à Noël à Cuba mais de grosses fêtes

Cuba illustre une partie de l’esprit de Noël en profitant du « être ensemble » plutôt que de tomber dans la fièvre consommatrice des cadeaux de Noël. Là-bas, le cadeau majeur, c’est d’être ensemble pour faire la fête en format XXL.

En effet, il faut s’habiller le plus chic possible pour l’occasion ! Les Cubains fêtent le 24 décembre exclusivement chez eux et jusqu’au bout de la nuit. La tradition des cadeaux que nous avons chez nous ou en Amérique du Nord est inconnue. Il semblerait que le cadeau soit d’être ensemble à faire la fête. C’est une sacrée fiesta qui se déroule : danses, chants, histoires, repas copieux et cocktails sont réunis pour animer ce moment.
Certains diraient qu’un Noël sans cadeaux ce n’est « pas vraiment Noël », et bien détrompez-vous ! J’ai eu la chance de fêter Noël sur l’Île paradisiaque il y a quelques années, et ce qu’on peut dire c’est que les Cubains savent s’amuser !

On vous voit venir, et les enfants dans tout ça ? Les enfants font partie de la fête jusqu’à ce qu’ils s’écroulent de fatigue. Si les cadeaux ne sont pas une tradition, les parents essayent d’accorder aux enfants une journée spéciale. Par exemple, aller passer une après-midi à la piscine, au parc ou voir de la famille éloignée.

On adore ce concept, car les enfants ne sont pas pourris gâtés avec une montagne de jouets inutiles qu’ils pensent leur être dus. Au contraire, ce sont des valeurs beaucoup plus intègres et s’apparentant à une forme de slow life qui leur sont transmises.

Pas de sapin de Noël à Madagascar

Jacaranda Madagascar
Pas de sapin de Noël à Madagascar, on préserve la nature en se contentant des magnifiques Jacarandas

Comme vous le savez peut-être, Madagascar est une île assez pauvre où les ressources alimentaires s’épuisent et où la population ne peut pas se permettre une frénésie des fêtes de fins d’année comme chez nous.
Pour autant, ils fêtent Noël autrement de manière plus profonde et plus symbolique que nous. Ils partagent un repas ensemble, vêtus d’une tenue neuve cousue par le tailleur local pour l’occasion. Des chants de gospels et des cantiques sont alors chantés pour l’occasion. Les enfants, offrent aux familles, des petits spectacles sur lesquels ils ont travaillé : pièces de théâtre, poèmes, chansons, sketchs… La fête se termine par l’arrivée de Dadabe Noely, le Père Noël local. Il offre bonbons et koba ravina (biscuits de farine de riz au sucre roux et pistaches pilées, enveloppés dans des feuilles de banane)4.

Pour célébrer Noël, les Malgaches n’utilisent pas un sapin de Noël. Ils ne coupent pas un autre arbre local, mais, ils remplacent le traditionnel sapin par des jacarandas. Ce sont des arbres à fleurs mauves en clochettes qui fleurissent l’été pour eux. A Madagascar, la nature et les forêts sont protégées car menacées, ainsi, le jacaranda symbole de Noël, n’est jamais coupé.

Cela peut donner des idées à certains, au lieu d’acheter un sapin de Noël, pourquoi ne pas décorer un arbre du jardin ?

En résumé, quelles sont les traditions écolos de Noël autour du monde ?

Il y a des pays où Noël est vraiment une célébration à part entière, au-delà des cadeaux et au-delà de l’aspect commercial qu’on lui connait chez nous. Nous ne venons pas de familles religieuses, mais nous sommes obligés de constater, après les recherches faites pour cet article, que cette fête chrétienne donne lieu à de vrais moments de partage et de convivialité autour du monde. Et si cette année, on prenait un peu l’exemple des Cubains, Bulgares, Vénézuéliens ou Malgaches ? Et si cette année au lieu de tomber dans la surconsommation on profitait tout simplement d’être ensemble ? Une réflexion pas si folle par les temps qui courent. Fêter Noël autrement c’est possible et ça donne même envie !

Vous connaissez d’autres traditions de Noël insolites et écologiques ? Faites nous en part dans les commentaires !

On vous dit à très vite pour une nouvelle case du calendrier de l’avent digital des Écolos Imparfaits 😊.

Les autres lecteurs ont aussi aimé :  Comment décorer ses fenêtres pour Noël ?

Pour suivre cet évènement et ne rien rater de notre calendrier de l’avent digital écologique, nous vous invitons à :

Sources

  1. https://venezuela1811.com/patinatas-navidenas/
  2. https://www.geo.fr/voyage/tradition-de-noel-en-islande-une-montagne-de-livres-sous-le-sapin-199026
  3. https://la-bulgarie.fr/noel
  4. http://ekladata.com/boutdegomme.eklablog.com/perso/noel/noel-ailleurs-/Madagascar-bis.pdf
Si vous avez aimé ce contenu, vous êtes libre de le partager ! :)

Laisser un commentaire