panier à linge
Le défi zéro déchet

Comment fabriquer une lessive écologique ?

Pour cette 2ème semaine de défi, nous changeons de pièce avec la buanderie ! Nous avons choisi de tenter de réaliser la fameuse lessive plus écologique à base de savon de Marseille et de la mettre à l’épreuve. Alors, top ou flop ? On vous dit tout dans cet article !

Notre lessive, toute une histoire

Quand je vivais chez mes parents, la machine à laver, c’était l’objet sacré de la cuisine (qui était aussi notre buanderie). On était 7 à la maison, alors je vous laisse imaginer la montagne de linge sale toutes les semaines. Les rares fois où la machine tombait en panne ou qu’on avait oublié le bidon de lessive sur la liste de courses, c’était vraiment la cata, la cata, la CA-TA-STROPHE ! (Vous avez la référence ? 😉 ). Je me rappelle de ce bidon XXXXXXL (ça existe ?!) qui se vidait quand même sacrément vite avec les marathons de lessives hebdomadaires ! Avant d’avoir notre chez-nous, on ne s’est jamais posé la question de ce qu’il pouvait contenir, du moment que ça sent bon et que ça lave, c’est ce qui compte non ? Sauf que… Nous nous sommes penchés sur l’étiquette, et notre visage s’est transformé. En mal hein, pas comme dans la pub.

Tous pleins de bonnes intentions, nous avons filé au supermarché pour essayer de trouver une alternative saine à notre lessive classique. Bingo ! De la lessive au savon de Marseille, c’est bien naturel ça ! Et puis sur l’étiquette, il y a marqué « écologique » donc ça doit l’être ? Sauf que… on a un peu acheté le premier bidon qui avait l’air écolo en faisant confiance à la marque, sans vérifier en détails. Résultat : on s’est laissé avoir par du greenwashing dans toute sa splendeur, avec entre les mains, une lessive toute aussi chimique que la première mais avec un emballage qui « fait écolo ». On vous l’a dit, on a fait des erreurs, nous sommes des écolos imparfaits qui cherchent à progresser !

Bref, on a fini ce bidon, et maintenant nous cherchons une alternative vraiment plus saine et quitte à savoir ce qu’il y a dedans, autant la faire soi-même ! On vous explique pourquoi il est nécessaire de trouver une alternative aux lessives chimiques et comment fabriquer la votre vous même avec notre petit retour d’expérience 🙂 .

La lessive ce n’est pas si propre !

Des composants douteux

On a fait nos petites recherches pour cet article, pour être les plus précis possible. Si l’on regarde en détails les ingrédients d’une lessive industrielle liquide, nous allons majoritairement retrouver:

  • Des détergents: tensioactifs de synthèse
  • Des conservateurs
  • Des parfums de synthèse: phtalates
  • Des agents blanchissant
  • Des enzymes pour éliminer les composés organiques
  • Des sulfates: Sodium Lauryl Sulfate
  • Et la liste serait trop longue !

D’après un rapport de l’ADEME 1 La grande majorité de ces ingrédients sont nocifs d’une part pour notre santé (il n’y a qu’à voir le grand nombre de pictogrammes présents sur les bidons) et d’autre part pour l’environnement:

  • Les tensioactifs de synthèse sont allergènes et provoquent des irritations de la peau tout en attaquant les fronts de mer une fois présents dans l’eau.
  • Les parfums chimiques sont reconnus comme perturbateurs endocriniens, ils perturbent notre reproduction et sont aussi très toxiques pour les organismes aquatiques.
  • Les sulfates présents dans les tensioactifs sulfatés comme le Sodium Lauryl Sulfate (SLS) ne sont pas biodégradables et très irritants pour la peau.
  • Produits cancérigènes, hautement toxiques pour la faune et la flore…

Un impact largement sous estimé

En mettant des chiffres sur l’utilisation de la lessive en France 2 :

  • 20 millions : ce n’est pas le montant sur notre compte en banque mais le nombre moyen de lessives faites par jour en France.
  • 7 millions : ce n’est pas notre nombre d’abonnés sur Instagram ou sur ce blog (bientôt ?) mais le nombre de kilos de lessive écoulés dans les réseaux d’eaux usées chaque jour en France.

Bref vous l’aurez compris le bilan de la lessive est très lourd. Ce sont ainsi, des milliards de litres d’eau qu’il faut purifier à l’année pour nettoyer nos slips ! On pourrait se dire que si c’est purifié, il n’y a pas de problème, sauf que… Le rapport de l’ADEME nous indique que chaque produit toxique nécessite un traitement particulier, qui est rarement réalisé car très coûteux. Ainsi, les produits se retrouvent dans nos eaux usées, qui sont acheminées vers les stations d’épuration qui rejettent les molécules chimiques dans l’environnement… De plus, les boîtes ou bidons de lessive sont en plastique et pas nécessairement recyclés après utilisation. Alors, supprimons des déchets et faisons notre lessive nous même !

Le secret d’une lessive écologique, saine et économique

Nous avons choisi la lessive au savon de Marseille car elle est très simple à faire et nécessite peu d’ingrédients avec un coût de revient bien plus bas qu’une lessive de supermarché ! De plus, nous étions attirés par les propriétés hypoallergéniques et nettoyantes du savon de Marseille, qui reste biodégradable à condition de bien le choisir ! En effet, ATTENTION le savon de Marseille est souvent imité mais jamais égalé ! L’appellation n’est pas protégée et il faut faire attention en le choisissant. Nous pensions nous-même pouvoir faire confiance à une appellation avant de creuser un peu…

Sélectionnez un savon de Marseille garanti sans huile de palme, ne contenant que 5 ingrédients maximum : huile d’olive (pour le savon vert), huiles végétales s’associant à l’huile d’olive (mais pas d’huile de palme), eau, sel et soude. Et c’est TOUT. Seulement 4 savonneries renommées utilisant encore la méthode de fabrication traditionnelle au chaudron subsistent à Marseille : Marius Fabre, Le Fer à cheval , le Sérail et La Savonnerie du Midi. Nous achetons le nôtre moins loin : en vrac, sous forme de copeaux dans notre magasin zéro déchet préféré.

Matériel nécessaire pour 2 L de lessive :

ingredients lessive
Ingrédients pour une lessive écologique et naturelle
  • 100 g de savon de Marseille (vous pouvez en trouver dans les magasins bios ou zéro déchet). La maison Marius Fabre conseille d’utiliser le savon de Marseille blanc (à base d’huile de tournesol et de coprah) pour laver le linge. Nous n’avons trouvé que du savon vert à base d’huile d’olive en vrac, ça marche tout aussi bien. On pourrait vous faire une mise à jour plus tard en testant le savon de Marseille blanc 🙂 .
  • 2 L d’eau
  • 4 cuillères à soupe de bicarbonate de soude (se trouve partout: magasin bio, supermarché, vrac en magasin zéro déchet)
  • Facultatif : huile essentielle d’arbre à thé qu’on trouve facilement en magasin bio. Faites attention au dosage des huiles essentielles qui peuvent être irritantes, nocives et polluantes si surdosées. C’est pour cela que c’est facultatif.
  • Une marmite ou une grande casserole
  • Une cuillère en bois
  • Un entonnoir

Les étapes à suivre:

Étape 1: Les copeaux de savon

Faites des copeaux de savon de Marseille à l’aide d’un économe ou d’une râpe. Vous pouvez aussi coupez de tous petits morceaux.

Étape 2: Fonte du savon de Marseille

Prenez une grande marmite (ou très grande casserole). Faites-y fondre les copeaux dans 1 L d’eau en remuant régulièrement à l’aide d’une cuillère en bois. Il faut que l’eau soit assez chaude pour faire fondre le savon. Laissez refroidir une fois que tout est bien fondu.

preparation lessive
Savon de Marseille en train de fondre

Étape 3: Mélange de tous les ingrédients

Rajoutez 1L d’eau à température ambiante et mélangez à nouveau. Rajoutez-y le bicarbonate de soude et mélangez pour rendre la mixture homogèneAttention, de la mousse peut se former rapidement. Vous allez observer un changement de couleur de la lessive qui blanchit.

Étape 4: Facultatif, huile essentielle d’arbre à thé

Ajoutez quelques gouttes essentielles d’arbre à thé. L’arbre à thé est très efficace contre les bactéries et les odeurs, un bon moyen d’assainir votre linge sale ! Encore une fois, attention au dosage, quelques gouttes suffisent.

preparation lessive
Huile essentielle d’arbre à thé pour lutter contre les odeurs et les bactéries

Étape 5: Stocker votre lessive

Transvaser votre lessive naturelle dans un contenant de votre choix à l’aide d’un entonnoir. Vous pouvez réutiliser votre ancien bidon de lessive pour supprimer un déchet et réutiliser le bouchon doseur ! Vous pouvez aussi, comme nous, choisir un récipient en verre.

bocal rempli de lessive
Recyclage de bocaux en verre pour stocker notre lessive

Pour une lessive réussie :

  • Agitez votre récipient avant utilisation car au repos la lessive se sépare en 2 phases : savon + eau et se fige. Si elle est trop épaisse, rajoutez de l’eau et remuez.
  • Dosez la lessive comme d’habitude, en fonction de votre machine, de la quantité de vêtements etc. Alerte idée reçue : ce n’est pas parce que c’est une lessive naturelle avec peu d’ingrédients qu’il faut en mettre plus, elle sera aussi efficace !

Conclusion sur la lessive au savon de Marseille

Nous avons utilisé cette lessive sur toutes nos dernières machines :

On aime

  • Les tâches sont parties sauf les tenaces qui nécessitent un peu de détachant avant lavage (sauce tomate séchée, herbe sur les genoux datant de plusieurs jours…)
  • Le linge sent bon même les vêtements de sports empestant la transpiration !
  • C’est aussi simple à utiliser qu’une lessive traditionnelle
  • Nous avons supprimé des déchets chimiques et plastiques !

On aime moins

  • La préparation est très simple mais un peu longue (le temps de laisser refroidir et de reposer un peu la lessive)
  • Comme c’est une lessive au savon, il faudra veiller à ce que notre machine ne s’encrasse pas avec les dépôts occasionnés

Pour l’instant cette lessive écologique rempli très bien son travail (mais c’est la seule que nous avons testé avec cette recette en particulier). Cependant, pour raccourcir le temps de préparation ainsi qu’éviter l’encrassement de la machine nous aimerions tester la lessive naturelle en poudre. Écolos oui, mais on ne passe pas notre temps à laver le linge et la machine quand même ! Il existe aussi des lessives alternatives à la cendre et au lierre, si vous les avez testées, dites le nous dans les commentaires ! Sinon cela fera de très bons futurs sujets d’articles !

Pour suivre la suite de notre défi “Adopter 1 alternative zéro déchet par semaine pendant 52 semaines”, on vous donne rendez vous dans la catégorie défi zéro déchet !

Nos sources

  1. Rapport de l’ADEME : « Si on faisait le ménage dans nos produits toxiques « 
  2. Chiffres clés sur l’utilisation de la lessive en France

Si vous avez aimé ce contenu, vous êtes libre de le partager ! :)

2 Comments

  • Nathalie

    Hello les écolos imparfaits!
    Ça donne vraiment envie d’essayer votre article. J’ai 2 enfants et on fait beaucoup de machines, c’est vrai que c’est un coût et ça fait bcp de lessive par semaine… on va essayer la recette pour voir si on peut l’adopter au quotidien !
    Bonne continuation
    Nath

    • Mélissandre

      Bonjour Nathalie,

      Un grand merci pour votre commentaire et la lecture de notre article ! et aussi un grand Bravo pour tenter une alternative plus saine et écologique ! Dites nous quand vous aurez essayé ce que vous en pensez 😉

Laisser un commentaire

Vous êtes libre de recevoir gratuitement notre guide " Une semaine pour devenir plus écoresponsable "  et tous nos conseils pour réussir votre transition écologique !